Catégorie Archives : Moqueries

J’aime me moquer. ☺

Bad Girls Club, la téléréalité: un cran en dessous.

Parlons un peu de Real TV : plus besoin de faire des sitcoms avec des acteurs qui jouent mal ; il y a tellement de candidats au fast-food de la célébrité low-cost maintenant !

Bad Girls Club Saison 5 à Miami. Nous vivons une belle époque, y’a pas à dire!

Alors qu’en France on reste sur (majoritairement) du Secret Story fade (directement adapté de Big Brother) avec quelques disputes bêbêtes et des pleurnichouilles à deux balles. W9 veut faire du lourd dans la beaufitude et lorgne du coté du pathétiquement célèbre « Jersey Shore » (dont le concept est de suivre une bande de ploucs alcooliques- je n’ai pas encore regardé un épisode complet, car j’ai peur d’atteindre le point de non retour avec ça) avec les «Ch’tis à Ibiza » (pareil: plus de moquerie sur le Ch’tis à Ibiza sur ici même). Je dois dire que W9 à bien choisis ses « candidats »… En outre, la géo-localisation « plage », ajoute un coté festif très télégénique (ça rappelle les vacances, tout ça). Et puis Ibiza, c’est fashieune.

Pour ma part, je suis scotchée de stupeur et d’effroi avec Bad Girls Club. La série en est déjà à la saison 7. Pour l’instant j’ai regardé la saison 4, 5, 6 et 7 – en cours de diffusion aux States.

Bad Girls Club Saison 5 à Miami. Plus violent que Dexter!

Le concept ?

On prend 7 folles jeunes femmes entre 21 et 29 ans (et ils ne prennent pas les plus moches : télégénie oblige), rebelles ->comprendre déjà arrêtées pour voie de fait, troubles sur la voie publique, atteintes aux bonnes moeurs etc, voire incarcérées, voire anciennes/actuelles toxicos pour certaines. (tout un programme…)

Elles sont dotées d’un physique, d’une grande gueule, mais de seulement 10 mots de vocabulaire et 3 neurones, et débarquent pour vivre pendant deux mois, dans un manoir hyper classssssieux à 6 millions d’€ (environ 8 millions de dollars USD) situé dans une grande ville étasunienne : Miami en Floride, Los Angeles en Californie, La Nouvelle Orléans en Louisiane. Gnagnagna.

Il n’y a pas d’élimination avec un vote du public ; les filles partent quand elles en ont assez que les autres soient si méchantes avec elles, snif-ouin-ouin. Toujours un grand moment d’émotion, pendant lequel, la Bad Girl essaye de rassembler ses affaires jetés, abîmés, déchirés ou cassés, partout dans la maison et les piscines par les autres filles.

Elle est ensuite remplacée par une autre Bad Girl, aussitôt détestée par les autres, car n’étant pas du casting originel.
Apparement (et bizarrement), aucune ne regarde les émissions précédentes (car elles méprisent les anciennes Bad Girls qui sont si faaaaaake), ou alors elles regardent, mais sont trop vaniteuses pour envisager que les autres filles ne s’applatissent pas devant elles, ou sont incapables de tirer les conclusions qui s’imposent…
(à savoir qu’elles vont toutes se ridiculiser).

Sur le site d'Oxygen, les commentaires sur les candidates sont pour la majorité insultants. Screen pris au hasard sur la page d'une candidate de la saison 7.

Elles peuvent sortir (chose impossible à Secret Story), téléphoner (bien qu’elles doivent laisser leur véritable téléphone et Ipod à la prod pendant la durée de l’émission), inviter leurs amis (aussi cinglés et grossiers qu’elles), inviter un gars (des fois, une fille) rencontré en boite pour passer la nuit et le virer comme un clodo le lendemain, aller au faire du shopping, se rendre chez le coiffeur (pour refaire les extensions), se faire une manucure (version ongles en plastique fluo pour dindes) ou son tatouage non pas tribal mais trivial (passage culte), bref mener une vie normale de fêtarde débile, soûle, superficielle, vaniteuse et agressive.

Piscine Miami. Avant que la valise d'une Bad Girl soit balancée dedans.

D’ailleurs, on appelle ça socialite en Anglais, c’est beau quand même, un mot pour ça… Fêtard/e qui glande…

En fait, vous l’aurez compris, vous qui me lisez et qui êtes si intelligent: il n’y a pas de concept, mis à part qu’elles se battent entre elle toute la journée et aussi (surtout) la nuit. C’est filmé à la Bervely Hills: vues aériennes de la ville et vue du manoir en début d’épisodes pour bien vous faire rager  rêver, cliffhanger à la fin, etc
Pour elles, le bénéfice est double : se faire connaitre rapidement et évidement accéder à une célébrité rapide, mais aussi cheap qu’un string synthétique fluo fabriqué dans une usine du tiers-monde, mais surtout, les Bad Girls ont envie de « vivre une expérience ‘amaaaazing’ pour réfléchir sur elles-mêmes, au sens de leur vie et à leur comportement blablablabla ». (et la marmotte….)

Miami PREND GARDE!!!!

C’est du LOURD !

SAUF QUE SAUF QUE SAUF QUE : les filles sont odieuses, insupportables, malveillantes, hystériques et s’hurlent dessus au moindre affront (ou phrase mal comprise, ou parce que l’autre fille a de plus belles extensions capillaires, ou … sans raison apparente), ensuite elles en viennent aux mains et se battent violemment en cassant tout dans la maison – à tel point que les cinq vigiles baraqués de la sécurité ont du mal à les séparer. D’ailleurs, en moins d’une journée le classieux manoir est entièrement saccagé (porte cassée, poignées arrachées, tous les vases et verres sont par terre, lancé de bouteilles en verre, tout est salis, vêtements et chaussure jetés au sol et dans les piscines, matelas et draps jetés dans le jardin, vomis, jetés de sceau à vomi (véridique), etc).

Han.

Souvent elles se battent dans la rue (ou à la plage comme à Miami – Saison 5) en poussant des cris strident ponctués d’injures de niveau en dessous de la ceinture, avec des civils lambda qui n’aiment pas l’émission et les insultes (‘b*tch’ est le mot le plus utilisé dans l’émission : environ 36 fois par minute) ou font juste un petit commentaire désagréable, tel que : ‘You’re not f*cking famous !’ (traduire par : vous n’êtes pas f*cking célèbres !).
Du coup, toutes les « Bad Girls » leur tombent alors dessus pour les maaaaassacrer !! Et « laver l’affront », mais surtout parce que tout se résout par la baston dans leur vie… bah, oui, c’est ça la « civilisation du XXIème siècle » ! Alors la police arrive et en arrête quelques unes (en général, celles qui ont dit « f*k you », ou « casse-toi » à l’agent) qui passent la nuit au poste.

Ca pleure, ça crie, et ça casse tout.

Bad Girls Club Villa Miami. Avec ce petit coté: "donner de la confiture aux cochons".

Bah. Au moins… On ne s’ennuie pas…

Ca choque, des filles qui se bagarrent aussi violement : ça fait du buzz, c’est à la fois drôle et affreux. Tout au profit de la production : Oxygen qui enchaine les succès avec ce type d’émission (un audimat record qui passe allègrement la barre du million – voire 2 millions, de téléspectateurs par épisode) et lance même des Spin-off (dérivés de la série) en veux-tu en voilà.

L’indigence intellectuelle au service du marketing…

Bad Girls Club Villa Miami de 8 millions de $.

Oxygen va vous faire rêver (ou faire faire des cauchemars, c’est selon).

NB: Les bagarres avec des vrais civils !

Tout au long des saisons, les BG se frittent entre elles mais aussi avec des civils aléatoires !
Ce la s’explique par l’impopularité du show et des filles. Quand elles sortent les Bad Girls sont insupportables, arrivent en braillant dans les club « BAD GIRLS CLUB WOOOOOOOHOOOOOW » (‘-_-), qu’elles sont très vulgaires (certaines sont stripteaseuses et ça se voit. Les autres ne sont pas stripteaseuses, mais ça ne ce voit pas), grossières (en mode : retentissantes poissonnières mitrailleuses d’insultes), qu’elles saccagent le manoir (et d’autres locaux) comme des clochardes en manque de drogue (ce qui est ûrement le cas de toute façon), et qu’elles balancent des verres et des bouteilles aux gens qui ne leur plaisent pas comme ça, et crachent aussi.

Et puis le fait de se balader de partout avec une limousine et avec les cameramen et se taper entre elles, n’aide pas non plus, niveau discrétion.

Bad Girls Club Villa Miami. L'une des piscines.

Bad Girls Club Villa Miami. L'une des piscines...Encore propre. Parce que je vous ai mis les images du début! ^^

Dans la saison 7, elles se sont battues dans la limousine (oui, la prod met à leur disposition, tous les soirs, une limousine noire qui vient les chercher pour aller en boite de nuit), donc elles se battent dans la « limo » en jetant tout l’alcool du bar sur leurs rivales, mais ça éclabousse toutes les autres, alors ça crie, ça s’insulte et ça se rebat toutes ensemble – du coup le chauffeur est obligé d’arrêter le véhicule, parce que ça devient trop dangereux de conduire sinon- vu que ça le déconcentre, et d’appeler au choix : le staff sécurité de la prod ou la police. (encore une fois) D’autres fois, elles se contentent de vomir dedans (saison 4).
Hînhînhîn, vous êtes dans une limousine; vous ne pouvez pas juste la fermer en regardant le paysage?

Comme vous le constatez, faire esclandre dans un lieu public, nightclub, hôtel (pendant les voyages) ou restaurant avec de vrais gens qui dînent^^ (saison 7), ne leur pose aucun problème.

Je dois dire que d’un point de vue sociologique, psychologique et même psychiatrique, c’est fascinant… Inquiétant, mais fascinant.
je suis fascinée par cette déchéance.
J’ai été plus choquée par cette émission que par tous les films d’horreur que j’ai vu. 0_0
C’est également inquiétant.
Est-ce que cette violence ne va pas être banalisée en présentant ces comportements comme glamour et cool?

Villa jour 1. Ensuite, c'est le drame! Oui, c'est bien du marbre au sol...

Tous les ingrédients du soap sont réunis (le coté folles incontrôlables est en bonus) :

• Les filles ont « un physique », certaines sont même très jolies, ça choque d’autant plus que ça tranche violemment avec leur comportement. Mais ça, c’est fait exprès.

• Et sont très apprêtées (même si elles font très cheap, mais ne nous arrêtons pas à ces détails inopportuns) : seins siliconés, rhinoplastie, candidates botoxées (véridique: une candidate avait fait des dizaines d’injections avant ses 20 ans), extensions capillaire, mini-shorts/jupes, strings qui dépassent, maquillage criard chargés, faux cils, sourcils refait au maquillage permanent, bronzage orange, décolletés, lentilles de couleurs, ongles en plastique, etc, comme je l’ai dit plus haut : ils n’ont pas pris les plus moches et avec tous ces artifices, n’importe laquelle est présentable (à condition d’aimer le genre: pétasse-méga-vulgaire).
Une salle entière du manoir est réservée à leur maquillage/coiffure. Une autre est réservée à leur garde-robe, ça s’appelle un dressing, oui, oui, et il est grand comme la moitié de mon appartement (et du votre aussi, sûrement).

• Un coté Glamour indéniable, même s’il est cheap : le manoir est hyper classieux, immense et moderne (avec une déco kitch bling-bling qui se glue splendidement dans « l’Ambiance Glamour low cost»), il y a deux piscines dehors, un jacuzzi, une piscine d’intérieur et un autre jacuzzi dans une des salles de bain pour les jours où il ferait un peu moins chaud… Une limousine noire avec la plaque et le logo rose de l’émission vient les chercher le soir pour sortir, il y a deux 4X4 pour la journée sinon.

• De la surconsommation made in USA : La nourriture est jetée à terre dès le premier soir, et dans le lit des Bad Girls (Saison 7). Il y a un grand frigo américain entièrement remplis de bières et d’autres boissons alcoolisées et plein de bars avec tous les alcools du monde partout dans la maison. Du coup, elles arrivent à être pire encore en étant soûlent du matin au soir.

• C’est tapageur, bruyant, tonitruant : il se passe toujours un truc (comprendre dispute ou bagarre).

• Tout plein d’activités tip top cool sont au programme :  fête alcoolisée du Mardi Gras à la Nouvelle Orléans (Saison 7), danse sur les chars de la Gay Pride, invitées dans les boites de striptease, show Miss Tee-shirt mouillé, etc – que du culturel hein ! et un voyage est toujours prévus dans la saison en cours (quelle destination ? Suspense !!).

Villa Miami inside.

Auditivement, c’est très fatiguant : quand les filles ne hurlent pas (90% de l’épisode de 45 min – chaque saison compte 13 épisodes + 2 de la « rencontre finale »), une musique électro-tapageuse est mise à fond. Et niveau conversation, un « bitch » est placé un mot sur deux. Quand au reste : c’est bippé – car trop vulgaire….
(Il faut dire qu’ils ont placé la barre très haut, aussi)

Souvent, les Bad Girls se font jeter ou pire refouler comme des malpropres des nightclub (sans parler des plaintes du voisinage). En cherchant un peu, on se rend compte que peu souhaitent être associés à l’image véhiculée par le concept de l’émission et ici.

Et là, c’est le drame ! Face aux mépris affiché des civils ou des propriétaires de clubs qui ne veulent pas d’elles (parce que ça commence à bien faire tout ce bazar, hein !), les Bad Girls laissent éclater leur frustration et leur colère sur tout ce que se trouve à un rayon de 5 kilomètres (des fois sur des gens, des fois sur des poubelles).
Bah, oui, elles ne comprennent pas et se demandent « pourquoi tant de haine ? ».


 Liens:

Bad Girls Club en StreamingExtraits de bagarres
Site officiel: Bad Girls Club Oxygen

Bonus:

screenshoots de la villa à la fin !
bad-girls-club-house-destroy-5
bad-girls-club-house-destroy-5b
bad-girls-club-house-destroy-5c
bad-girls-club-house-destroy-5d
bad-girls-club-house-destroy-5e
NB: j’ai envoyé un mail à Oxygen (oui, en anglais) pour connaitre le coût des réparations, ils ne m’ont jamais répondu, apparemment la somme est confidentielle…

Je n’aime pas la Costa Brava, par contre, j’irais bien à la plage…(Part-2)

Part 2: Je n’aime pas la Costa Brava, par contre, j’irais bien à la plage…

Une des rares plage propre en semaine.

Accès Part-1 : Je n’aime pas la Costa Brava, c’est grave..?
[J’autorise l’utilisation uniquement à condition de mettre un lien vers ce blog ET de ne pas en faire un usage commercial. Je m’oppose à la diffusion de ces photos sur Facebook et autres réseaux sociaux. Pour les questions demandez dans les commentaires. Cliquez sur les photos pour agrandir.]

Quand l’Espagne passe à coté de son potentiel économico-touritisque.
Suite de la liste de ce qui peut vraiment être amélioré sur la Costa Brava.

Ce lieu magique où le shopping devient une plaie...

3/ Les commerces (et autres arnaques) : « Et la politesse vous pouvez vous la mettre ou je pense ! »

En tant que française (ça ne veut pas seulement dire que je ne fais que râler, mais aussi que j’aime l’esthétique et le bon goût pour les belles choses, le luxe, ce qui brille, tout ça ^^), je suis sidérée de l’impolitesse des commerçants : jamais de « bonjour » ou « au revoir » dans les boutiques (en castillan comme en catalan) même pour vous répondre.

Dans les boutiques de marques :

On vous « reçoit » évidemment sans ‘Hola (salut)’, en mâchouillant un chewing gum façon ruminant (la bouche grande ouverte pour que vous puissiez bien suivre le formidable trajet du chewing gum d’une dent à l’autre) et avec cet espèce de don pour vous faire clairement sentir que votre simple présence les fait profondément chier ; à grand renforts de soupirs aussi bruyants qu’un vieil aspirateur et de regards peu amènes car vous avez interrompu leur conversation.

Et que, même pour un catalan, ça fait désordre de raconter sa vie intime devant les clients (surtout que certains peuvent comprendre le catalan).

Un peu trop d'immeubles à mon goût...

Pas de bonjour : -> je ressors directement : je ne dépense PAS mon argent chez des mal-élevés. Même pour 2 euros.^^

L’incompétence incroyable des vendeurs dans tous les domaines, et disant n’importe quoi en essayant de masquer leur ignorance, exemple : [Entendu en vrai !!] «le téléphone ne marche pas à cause de la pluie » !

Nous avons vu certains employés complètement avachi sur le comptoir (guichet de billets d’autobus) et/ou mangeant salement un sandwich dégoulinant de sauce sur le comptoir pendant les heures d’ouverture.. !( boutique de vêtement) [vu en vrai !!]

Usant de méthodes illégales en montant les prix des produit pendant l’été (rajout d’étiquettes mal collées sur l’ancien prix: ça se voit vraiment en plus!), fausse promotions plus chère, un nombre effarant de produits périmés (alimentaire dans les rayons des grandes surfaces : toujours vérifier la date) ou produits défectueux/salis (vêtement abimés, tâchés, etc). Toujours examiner vos articles sous toutes les coutures avant d’acheter !

Heureusement qu'il y a la plage!

Dans les cafés : erreurs sur la commande, rajout de consommations sur la note (très très très fréquent), rajout de l’IVA (TVA espagnole, mais ce procédé est illégal : les prix affiché devant déjà contenir la TVA/IVA), verres sales, boissons low-cost vendues comme au prix fort (ex : les bouteilles de boissons de marque connue contiennent un autre produit bien moins cher et de qualité très médiocre, illégal : contrefaçons).

Je me doute bien qu’ils sont sous payés (l’équivalent d’un smic en Espagne est autour de 600 €, le salaire moyen est à 400-700€/ mois) et que les employés n’ont pas envie de se fatiguer, mais je suis étonnée que les managers ou les responsables de magasins ne les forment pas à la politesse de base- à croire que c’est vraiment une notion inconnue ici. C’est-à-dire : « Bonjour, Puis-je vous aider ?, Ca vous va super bien !, Au revoir, Merci de votre visite ». La politesse, ça ne coûte rien. Et ça peut booster vos ventes.
Pas besoin de faire HEC (ou l’ESDES) pour savoir ça… ‘-_-

Quand on est commerçant on vend aussi de la sympathie.

PS : En négociant poliment (je précise « poliment », car certains touristes sont aussi très mal-élevés et mettent le bazar dans les magasins) on peut avoir des rabais de dizaines d’euros en plus des produits soldés (je négocie régulièrement dans les boutiques où le personnel est sympa) – surtout si j’achète plusieurs articles dans la même boutique. L’avantage: c’est que vous n’allez plus que dans 2 ou 3 boutiques!

Boutique de rachat d’or (logo en haut à gauche), comme vous le voyez : la discrétion est à son maximum !

4/ Les Arnaques/Insécurité/Hygiène :

Je ne vais pas faire une liste de toutes les arnaques possibles que ce soit en Espagne ou ailleurs, certains on fait ça mieux que moi. Je veux juste revenir sur quelques points:

Même si vous avez acheté une résidence sur la Costa Brava, vous restez un touriste, et en tant que touriste, vous êtes un pigeon ! En plus vous n’êtes pas catalan, ce qui est l’abomination ultime sur la Costa Brava.

Les restaurants : fuyez comme la peste les « buffets libres à 10 € », composés de nourritures avariées et de restes des plats non terminés par les anciens clients –d’une manière générale, fuyez tous ce qui est trop bon marché, d’apparence suspecte ou la « nourriture » vendue à la sauvette. Votre survie en dépend.

Pareil pour les vendeurs de porte à porte, les vendeurs de contrefaçons sur la plage, les vendeurs de n’importe quel article suspect.
Dans les magasins d’habillement, j’ai vu plusieurs articles abimés, sales et/ou troués : toujours inspecter votre potentiel achat sous toute les coutures, surtout s’il est ‘soldé’, ou même s’il c’est un article de marque non-soldé!

Pour les conseils de mode, mieux vaut demander à Brendaaaaa!

5/ Les boites de nuit/pubs : « La qualité est une notion abstraite »

Quand on a envie de sortir, mais qu’on préfère faire autre chose parce qu’il n’y a rien de sympa, c’est qu’il y a vraiment un problème dans la gestion du parc de pubs et autres discothèques.

Tout d’abord un prix d’entrée sidérant pour des endroits misérables, sales et délabrés (mais fort heureusement sombres) : comptez 15/20€ – infâme boisson low-cost gracieusement comprise (ce qui doit représenter un total de 30 centimes sur la facture et encore).

Vous croyez vraiment que nous les jeunes (et les moins jeunes) nous avons les moyens de vous lâcher 15€, à chaque endroit visités (il faut en compter 3 à 5 par soir) et ce, TOUS les soirs ????

La Costa Brava: ce n'est plus ce que c'était.

Pratiques douteuses (qui font gagner 3 € tout de suite, mais perdre toute la clientèle à vie) :



Certains pubs prétendent avoir une entrée « libre et gratuite » et vous oblige à payer non plus l’entrée mais « la sortie » lorsque vous voudrez sortir-ce qui, évidemment, arrivera tôt ou tard- mais surtout ce qui encore une fois est illégal (vente forcée, séquestration : car on ne vous laisse par sortir même après la fermeture du pub, menace, dol).

D’autres pubs refuse l’entrée aux « moches, gros et aux vieux » (discrimination à l’entrée), comme un pub dont le videur m’a lui-même informé de cette pratique sur ordre de son supérieur, alors que je m’étonnais du motif refus d’entrée pour les personnes devant moi (qui se composait d’un groupe de séniors BCBG -> pas de bagarre et hauts revenus.

Et je vais vous dire qu’au vu de la valeur marchande de leurs vêtements et bijoux, ils venaient pour consommer les meilleures bouteilles pas un Coca).

Dans ce même pub, la piste de dance est filmée pour être diffusée sur Facebook SANS prévenir les clients (et encore moins leur demander la permission), ce qui est illégal également. Et souvenez-vous que tout ce qui est posté sur Facebook appartient à Facebook.

Bizarrement, les dépôts de plaintes (au cas où vous où ça vous intéresse) à l’encontre des pubs/boite/restaurants se font à la mairie (pas au commissariat) et celle-ci fait montre de fourbes mensonges et mauvaise volonté dans le but d’éviter de prendre votre requête en compte – et, quand elle est prise en compte, je pense qu’il y a de forte chance pour que l’employé/e la mette discrètement à la poubelle.

La technique qui consiste à mettre la (montagne de) poussière sous le tapis, ne marche qu’un temps.

C'est trop l'éclate..!

La musique se compose des trois derniers tubes de Lady Gaga (Lady Gaga, je n’ai rien contre toi, mais entendre tes chansons dans TOUTES les boites toute la soirée me soule grandement). Sans exagération : ce sont les mêmes airs commerciaux qui sont passé en boucle par un DJ qui de toute évidence, s’est trompé de métier. Alors que ce n’est quand même PAS compliqué de trouver des tubes de l’été corrects.

Boissons infectes et frelatées, mais ça je l’ai déjà dit. Il est presque impossible de trouver un vrai bon cocktail correctement préparé, même dans les endroits haut de gamme.

La mode étant au Binge (Binge Drinking : se souler rapidement), il est courant de voir : soit du vomi par terre un peu partout, soit des pré-ados-poivrots débiles vomir en boite ou dans la rue un peu partout. Mais ça, c’est aussi la faute d’une certaine catégorie de touriste.
Top Glamour…

En espérant sincèrement que ça s’arrange, mais j’en doute.

Pourquoi dans les films d’horreurs, les héros sont si …bêtes?

Les films -mais surtout les films d' »horreur »- m’étonneront toujours pour leur innombrables incohérences et la bêtise crasse de leurs « héros ». A tel point qu’on se demande comment ceux-ci ont fait pour survivre jusqu’alors :

se lever pour se nourir, trouver la cuisine, ouvrir le placard ou le frigo, trouver de la nourriture, ouvrir un paquet de céréales, parvenir à mettre la nouriture dans leur bouche, etc.

Je veux bien qu’il faille mettre des héros dans une situation dramatique et problématique pour faire un film d’horreur (marche aussi pour suspense, thriller, gore, etc) ou un film tout court, mais quand même là ce sont des paratonnerre à catastrophe! A tel point, que je regarde ces films pour rigoler.

Au moins avec la Science Fiction, on sait que ça va être du n’importe quoi (et encore)!

Petit rappel des éléments TOUJOURS présent (ou presque) dans un film « d’horreur », résultat d’une scénarisation de plus en plus indigente.

Une liste de contre-performances persistantes dans le genre:

[La liste de bons films se trouve ici

Si seulement les héros savaient viser...

Généralités:

– Les héros sont toujours très bêtes.
– Les héros s’arrangent pour être le plus isolés possible, en se séparant dès qu’ils le peuvent.
– Et en criant pour signaler sa présence au tueur, et mourir plus vite, par exemple en hurlant « HOUHOU Y’A QUELQU’UN??? » 12 fois de suite bien fort.
– Les méchants sont toujours très moches.
– En plus ils bavent.
– Il y a souvent un méchant traître qui est jaloux du gentil héros bête (souvent à cause de sa copine). (The Walking Dead, etc).


– Les héros se font toujours attaquer par derrière parce que personne n’a jamais l’idée saugrenue de tourner la tête!
– Il y en a toujours un/e qui traine les pieds et ne veut pas venir, mais qui vient quand même… Ca c’est pour vous apprendre à écouter votre intuition!
– Les héros cicatrisent à une vitesse éclair : même avec la jambe arrachée tout va bien ! Personne ne meurt jamais d’une hémorragie, et puis tout le monde s’en fiche de l’artère fémorale.
– Les blessures sont toujours tip-top esthétiques : la petite coupure trop fashion genre « je suis un warrior, mais je reste glamour quand même !». Jamais le héros n’a le nez qui saigne à flot avec la morve qui coule avec, même quand il pleure.

Un "héros" ...

– Dans le but (rarement atteint) de sauver une seule personne (ou un petit chien/chat, cf : Dawn of the Dead), on met la vie de tout le groupe en danger.
– Personne ne pense jamais à mettre un gilet pare-balle surtout avant une fusillade, il n’y a que le méchant qui y pense (quand il y pense).
– Personne ne prend jamais la peine de compter les munitions (les munitions sont infinies, tout le monde sait ça).
– Personne n’a jamais d’équipement adéquat, même les professionnels ont des lacunes flagrantes dans leur domaines de « compétences ».
– Les policiers ne demandent jamais de renforts et vont se faire tuer un par un.
– Donner des superpouvoirs aux héros, c’est donner de la confiture aux cochons ; comme dit mémé (Thirst : film vampirique Coréen de 2h13).


– Les héros mettent toujours 2000 ans à se décider …. Pour finalement faire le pire des choix possible. (Frozen : palme spéciale 1)pour le décor, et 2)pour la série actions&décisions les plus magnifiquement stupides et grotesques de toute l’histoire de l’humanité).
– Personne ne prend jamais en compte les milliers de signes avant-coureurs de la catastrophe, ni des panneaux avec écrits « DANGER DE MORT » + la raison et moult informations utiles.
– Tout le monde ouvre la porte sur laquelle il y a écrit: « DANGER N’OUVREZ PAS!!! » et avec plein de traces de sang dessus!

"Don't Dead Open Inside?????" Pffff Incompréhensible! Ouvrons cette porte!

– le chef est le plus idiot du groupe
– personne ne suit de consignes, d’ailleurs personne en donne, le chef ne sert à rien, on ne l’écoute que s’il donne des ordres débiles; du style: « imitez les poules! » (En espérant tromper l’ennemi)
– il y en toujours un qui se croit plus malin que tout le monde, et agrave (si possible) la situation du groupe.
– S’il y a une arme elle est bêtement utilisé pour blesser les « gentils ».


– Les survivants choisissent toujours la pire des solutions possible.
– Mais personne n’écoute jamais l’unique personne faisant preuve de bon sens. (Pareil dans la vraie vie !)
– Personne n’apprend jamais rien des erreurs passées, personne n’a jamais lu un livre sur quoi que ce soit, et encore moins un guide de survie! (Doomsday, + TOUS les films avec une suite).

Apocalypse ou fin de soirée...Difficile à dire...

– Personne ne peut faire une phrase sans dire « f*ck, sh*t, b*tch » et plein d’autres jurons vraiment trop mal-élevés! (c’est plus ou moins fidèlement traduit en Français…).
– Même en pleine apocalypse, l’obsédé du groupe, pense toujours à se faire un max de filles, alors que ça survie est gravement compromise (certains n’ont pas le même sens des priorités).
– Les filles sont toujours hyper lookées (super bien coiffées, make up de pro, vêtements de marque bien coordonnés). Je ne sais pas pour vous, mais moi en pleine apocalypse, j’aurais d’autres priorités que de me coller des faux cils…


– On fait toujours confiance au plus abruti du groupe, en donnant par exemple le pass de toutes les salles au congierge immature et empoté (28 semaines plus tard)
– Quand les héros tirent à bout portant, ils se loupent. Quand les méchants lancent un caillou plat à 2km de loin, ils tuent et te décapitent!

Donc...Il y a plein de bistouris, scalpels et autres coupe-papiers à ta portée, et tu te sers d'un pied à perfusion...! Bah oui, tellement moins logique et pratique..!

I/ Zombies (virus et autres)

– Les héros sont toujours très bêtes.
– Dans les films de Zombies, personne n’a jamais vu de film de Zombies (et je ne parlerais même pas de lire un livre). Et personne ne sait comment « ça marche » (The Walking Dead, Dawn of the Dead, etc).
– Si c’est un virus, personne ne connait les règles ELEMENTAIRES d’hygiène.
– Tout le monde se tousse et crache et fait gicler inutilement du sang partout, histoire de vite se contaminer.
– Dans les hopitaux, personne n’est compétent (alors que le personnel est sensé avoir des bases en épidémiologie, mais non, c’est trop demander!)
– Ni des mesures prophylaxiques standards. Quand aux notions d’aseptie et l’utilisation d’antiseptiques : oubliez !
– Les héros se font toujours mordre stupidement par des zombies: par exemple en demandant 15 fois au zombie : « Hééé, pourquoi tu as une tête de détérré??? Oulala tu n’as pas l’air bien!! Est-ce que ça va, tu as vraiment une sale gueule, est-ce que CA VA??? Waaaaaaaaa, pourquoi tu m’as mordu, pourquoi? Je ne t’avais rien fait!!!! » (TOUS les films et séries de zombie, etc).


– Les héros ont toujours des plans complètements foireux, grotesques, ridiculement compliqués, abscons, inutiles et aberrant, mais qui réussissent quand même grâce aux incohérences scénaristiques (Dawn of the Dead, tous les Resident Evil, Rise, etc).
– Les héros n’ont jamais un plan B.
– Mais un plan A tout pourri, ils ont!
– Les héros aiment se sacrifier connement pour rien.
– Tout le monde prend sa voiture pour fuir on ne sait où, mais tout le monde va quand même au même endroit provoquant un embouteillage de 984653 km.(Day of the Dead) Du coup, ça irait bien plus vite à pied et même à cloche-pied!
– Les voitures aiment bien exploser sans raison (Land of the Dead, Planet Terror).
– En fuyant les gens emporte: leur pc, des fringues, un ballon de basket et plein d’appareils électro ménagers, mais JAMAIS: des armes, de l’eau et de la nourriture, une trousse de premiers secours! (tous les films de catastrophe). Comme le dit si bien Magnum : la vie est une question de priorités.

La Fin du Monde: plus d'embouteillage, plus de bruit, de pollution et de connards dans les rues... Mais attendez..!! C'est G-E-N-I-A-L!!!! (28 days later)

– Les centres commerciaux n’ont jamais une infrastructure digne de ce nom pouvant résister aux assaults de zombies affamés. Mais les héros y vont toujours (sûrement pour le shopping gratuit^^).
– La forteresse de luxe hyper sécurisée dans la ville bunker, tient 5 secondes face à l’attaque de zombies! (Land of the dead/Le territoire des morts).
– Même s’il y a plein d’humains autour, les zombies vont mordre un peu tout le monde, au lieu de faire un vrai bon repas.
– D’ailleurs 100% de la population se trouve toujours sur le lieux de l’attaque de zombies.  Comme c’est pratique.. !
– Quand quelqu’un du groupe des survivants a été mordu, il ne le dit jamais, histoire de contaminer ses amis, ahaha, quelle prévenance!

Le pack de survie contient trois pansements, une mini-vodka, des chewing gum, un tee-shirt "Mordu de la vie".

– A chaque fois, au début du film, il y a le comique de service qui fait une blague au héro/héroïne en se cachant derrière lui/elle quand on le cherche, et en criant « BOUH! » bien fort! (Flight of the living Dead)
Olala kikoolol PTEXPLDRRRMDRMDR!!!! En général, le comique meurt dans les premiers. Ca c’est pour vous apprendre à arrêter vos blagues pourries.
– La population se complait toujours dans les situations désepérées, sans aucune chance d’avoir l’avantage (30 Days of Night).


– Si les militaires arrivent, ils sont encore pires que les héros et zombies réunis (pervers sexuels dans 28 Jours Plus Tard, sadiques et égoistes dans Diary of the Dead/Chronique des Morts Vivants, totalement incompétents dans REC2).
– Quand ils ne sont pas directement responsable de la catastrophe (Planet Terror).
– Les militaires n’ont jamais de plan, de chef, d’attaques planifiées, alors que la défense nationale, c’est un peu leur truc, mais non, ils ne défendent jamais personne et ne savent jamais quoi faire.

Merci les gars, on se débouillera sans vous. ^^

Les zombies sont partout!

– Les survivants trouvent très intelligent de s’entretuer (Infectés/Carriers) alors qu’il ne reste que trois humains qui se courent après sur la planète.

– Bien que ce ne soit pas une comédie, la débilité ridicule des personnages vous fait rire (La Horde).
– En voyant des zombies, les gros durs mafieux pleurent en appelant leur maman et paniquent comme des hystériques (La Horde).


– Parfois, les zombies deviennent intelligents, et là les héros perdent 100% de leur « avantage stratégique », qui consistait à être moins bête qu’eux (Land of the Dead).
– Le zombie étant techniquement mort, il ne peut pas courir et encore moins sauter d’un étage à l’autre (ne serait-ce que pour des raisons de rigidité cadavérique).
– Le zombie étant techniquement mort, il n’a pas besoin de se nourir.

Frozen: y'a pas à dire; niveau scénaristique, c'est du lourd!
(et je ne me moquerais pas du bonnet blanc ridicule du gars, au mileu)

II/ Les 3M: Méchants Monstres Mutants

– Les héros sont toujours très bêtes.
– Les héros trouvent toujours le moyen d’avoir des accidents de voitures (ou d’avion, de bateau, de sous-marin, et même de vélo), sur une large route (ou mer) déserte, de jour, alors que la visibilité est à son maximum (leur idiotie aussi).
– Quand leur pneux sont crévés sur une route déserte, à aucun moment, le héros se dit que c’est malveillant et qu’il ferait bien de se tirer (oui, bon je sais, il n’y aurait pas de film sinon!).
– Les héros n’ont jamais fait le poids face à la Nature (The Ruins: attaques par les plantes et des fleurs!^^), Ca c’est pour vous apprendre à être plus écolo !


– Les héros s’arrangent pour laisser leur portable à un endroit où ils ne pourront pas s’en servir quand tout ira mal. (The Ruins, Shrooms, + tous les autres films)
– Les mutants sont tellement forts, qu’il faut les tuer 15 fois pour vraiment les tuer! Et puis le trés méchant-méchant fait toujours la blague de « Eh bin non, je suis pas mort, me revoilà, mouhahaha!! »
(The Hills Have Eyes 1 et 2 , Wrong Turn 1 et 2, The Descent 1 et 2, etc)
– Les méchants sont partout et ne se fatiguent jamais.

Ca ne vous dit pas de regarder derrière vous, juste une fois, allez! (Wrong Turn 1)

– Dans le cas où, un groupe (soi-disant « pro ») va faire de la spéléologie :
– le groupe y va là où un autre groupe « pro » à disparu très mystérieusement, il y deux jours (mais ça ce n’est pas bien grave…).
– il y a eu des éboulements (mais ce n’est pas bien grave non plus, attention, personne ne prévoit de rester bloqué!).
– il y a des monstres à l’intérieur (mais chut! Ils ne le savent pas encore, olala que de suspense!!!!)
– il y a des équipes de recherche de partout dans la plaine (mais qu’est-ce que vous cherchez dans cette plaine..?), mais personne n’est relié par talkie-walkie (super utile…).
– il y a des boulets inexpérimentés dans le groupe, le reste se croit expérimenté, mais sont aussi nuls, voire plus.
– il y a une folle amnésique avec des visions horribles.


– ils ont 50 centimètres de corde usée (oui, ça va casser au pire moment, c’était absolument imprévisible), deux mousquetons qui s’ouvrent mal, et un casque-torche avec 2 minutes d’autonomie (alors que ce sont des « professionnels » de la spéléologie, je vous rappelle…)
– pas 5 minutes dans la caverne, il y a déjà trois blessés graves ^^
– personne n’a pris de petit sandwich, de trousse premier secour, d’un super téléphone pour pleurer à l’aide, d’un AK-74 en vente libre sur Ebay pour 12 USD, ou un guide de survie pour le nuls
-S’il y a un gros panneau avec écrit « DANGER!!!! TETE DE MORT N’ALLEZ PAS ICI OU VOUS ALLEZ TOUS MOURIIIIIIRRRRR!!! Et bah, ils y vont…
The Descent 2 (mention spéciale, haut la main)

Sanctum, dans la seule scène cohérente du film: le survol en hélico de la forêt !

Dans le même genre (spéléologie avec moults incohérences-affligeantes-consternantes) il y a Sanctum:

– Bon les gars ; vous faites de la spéléologie alors qu’un cyclone arrive dans 5 minutes ? Il faut regarder la météo, hînhînhîn (surtout qu’à la base vous êtes sensés être les « meilleurs au monde » dans votre domaine: la connerie la spéléologie xD )!
– Vous vous noyez à seulement deux mètres de profondeur ? Il fallait remonter à la surface hînhînhîn !
– Un bloc s’écroule sur la sortie qui se trouve être aussi l’arrivée d’eau massive (et donc stoppe l’inondation) mais vous vous noyez quand même ? Il faut arrêter d’être bête hînhînhîn !).
Bref, le film vaut surtout pour les décors du début lors du survol en hélico.


– Le héros sont trop gentils (et bêtes) pour profiter des faiblesses de l’ennemi; si un monstre horrible enlève ses yeux et les met à portée, personne ne pense à les prendre… (Le Labyrinthe de Pan), histoire qu’il ait sacrement du mal à vous trouver pour vous tuer ensuite. Non? bah, tant pis alors.
– Les effets « spéciaux » et maquillages sont tellement ridicules, que vous vous demandez si c’est une parodie pas très drôle (Scream of the Banshee).
-Le film est un misérable ersatz (The Thaw pour The Thing, The Roommate pour JF partagerait appartement )

-Le film est juste chiant (My soul to take, Splice, The Thaw)

Perso, je ne vois pas une différence flagrante par rapport à avant. (Oui, c'est une maquette!)

III/ Tueurs Gores et litres de sang

– Les héros sont toujours très bêtes.
– Dans tous les films, les héros ont environ 135 litres de sang chacun.
(Saw 1,2,3,4,5,6,7, + tous les films)
– Tout le monde énerve le tueur fou en se moquant de lui (alors qu’un tueur c’est susceptible, ça se ménage).
– Tout le monde cotoie le tueur qui se trahit environ 114 Milliards de fois par jour, mais personne ne le soupçonne jamais (sauf à partir des 5 dernières minutes du film).
– Le tueur à l’air beaucoup plus intelligent, mais en vrai, ce sont les héros qui sont vraiment débiles.


– Si le héros s’échappe du tueur fou, et qu’il trouve une voiture + les clés + assez d’essence, prête à démarer, il… se cache sous la voiture…(The Loved Ones).
– Les scientifiques sont toujours complètement mégalomanes, irresponsables, psychopathes et ayant directement déclenché de tous les maux du monde(zombies, monstres, tueurs fous avec supers pouvoirs^^). Quand ils essayent d’endiguer la fin du monde qu’ils ont eux même engendré; ils font encore pire (zombies intelligents, monstres encore plus forts, clones de tueurs fous avec supers pouvoirs!).

Raaaaaaa, cette mode des piercings... (Saw 3)

– Les héros se savent épiés mais dégoisent et braillent leur plan tip-top secret à qui mieux mieux (Battle Royale).
– Le tueur à toujours eu une vie compliquée avec plein de mystères ^^
– Dans Saw, celui qui doit sauver les autres n’y arrive jamais, parce qu’il est trop nul. C’est d’ailleurs pour ça que le tueur le choisit : )
– Il y a toujours plein de disparitions dans le coin, mais personne ne s’en inquiète jamais, et SURTOUT PAS la police..!
-Personne ne sait conduire : surtout pas la police (The Mad/Mad Zombies), et surtout surtout pas les ambulanciers. (The Collector, encore et toujours)
– La police ne sert jamais à rien.
– Par contre si elle peut servir, on ne l’appel surtout pas (Esther)!
– La police (quand elle arrive, parce qu’on se demande vraiment si y’en a qui bosse) se ramène à 3 minutes de la fin et ne fait pas grand-chose de plus (les bêtises du héros ont quand même miraculeusement réussi à épuiser le tueur).

Ouais BEWARE!!!! Pffff, Ca fait quand même 500 fois qu'on lui dit!!


-Des personnages disparaissent tout bonnement du scénario et on ne s’en occupe plus (The Collector, Black Sheep)
– Si les tueurs dorment, les héros prennent soin de faire le maximum de bruit en sortant. Alors que le tuer dans son sommeil aurait été tellement plus pratique! (Wrong Turn 1, avec une scène grotesque où les héros tentent de sortir de la cabane des tueurs endormis en reversant tout sur leur passage..!)
– Quand le héros à un revolver, il ne s’en sert jamais contre le méchant tueur fou. Même (surtout pas) s’il en à 50 000 fois l’occasion dans des conditions idéales : super ligne de mire : « pile droit devant, pas trop loin, pas trop près, héros à couvert, cible distraite par autre chose et tout le temps qu’il faut. (The Collector)
– Celui qui veut sauver les autres est toujours un abruti (et par conséquent, empire une situation déjà catastrophique). Et, donc : le héros est directement responsable de la mort de ceux qu’il tente de sauver. (Saw 1234567, The Collector)
– Encore un qui nous fait le coup: « J’ai réussi à m’échapper, mais j’y retourne pour voir..! ». (The Collector)

"Tiens...J'ai la tête dans une boite...!" (Saw Chaispluslequel)

– Je ne sais même pas pourquoi on appelle ça des « héros »…

Films que j’ai quand même bien aimé ici!

Evitez les Arnaques grâce aux associations de consommateurs

Suite à un passage en tant que conseillère juridique en association de consommateurs, j’aimerais partager un compte rendu de cette expérience sur le blog.

phoenix-wright-fan-art
Image: Phoenix Wright

Tout d’abord, j’ai été suis perplexe de constater le manque incroyable de savoir vivre des gens. Leur impolitesse et agressivité est sidérante !
Les associations fonctionnent principalement grâce aux subventions et aux travail des bénévoles, et avant toute chose, lorsque vous espérez une aide gratuite, soyez polis, ça ne coûte rien.
Je comprends que les personnes qui viennent demander de l’aide (qui je le rappelle est gratuite) soient stressées, mais j’ai surtout eu l’impression que le personnel servait de défouloir.

Mieux vaut prévenir que guérir

– De nombreux site fiable, simple et sérieux vous informent de vos droits : Conso.net
– Pour les litiges concernant le E-commerce, achat sur le net, se renseigner auprès de la FEVAD.
– Pour être légal (donc fiable) un site (même étranger, vendant en France) doit posséder les informations suivantes :Identité du vendeur, téléphone et adresse en France, même pour un site étranger.
Dans le cas contraire vous pouvez dénoncer cette fraude à la répression des fraudes (ancienne DGCCRF, la DDPP) : csce(a)dgccrf.finances.gouv.fr

Voici un mode d’emploi de savoir vivre, de prévention et de survie face aux arnaques :

Le BA-BA

• Soyez polis (svp, merci).
• Par téléphone soyez polis aussi, évitez de nous hurler dessus. (et par mail)
• Venez avec votre contrat car tous les contrats sont différents (et toutes les autres preuves de vos dires).
• Nous ne sommes pas sourd, vous pouvez vous exprimez sans gueuler crier. Je comprends la frustration, mais les personnel n’est pas responsable et essaye juste de vous aider!
• Exprimez clairement votre problème (n’en profitez pas pour nous racontez votre vie; concentrez vous sur ce qui peut être régler juridiquement).
• Contrairement à ce que vous croyez, vous n’êtes pas obligé de signer un devis (signer un devis signifie que vous acceptez le contrat).
• Toujours demander un devis même si le professionnel vous dit que ce ne sera « pas cher ». TOUJOURS DEMANDER DEVIS AVANT!!!
• Arrêtez d’oublier vos clés ! (tous les serruriers ne sont pas honnêtes)
• Oui, acheter sur plan est risqué ! Se renseigner avant est la première chose à faire (si possible, tentez d’esquiver les achats sur plans).

• Lors d’un achat sur le net vérifier que le site possède une adresse et un téléphone en France, une identité claire et affichée sur le site.
• Un site qui vend des produits de luxe à 50% de réduction est suspect, si par ailleurs le design du site est médiocre/laid/ridicule, en hébergement gratuit hors Europe, sans mentions légales, il est fort probable que ce soit une copie de site vendant des contrefaçons et qui ne durera pas.
• De même, les rabais trop alléchants sont presque TOUJOURS des produits contrefaits.

• On peut vérifier si une entreprise est en liquidation judiciaire sur : http://www.vigientreprise.com/
• Ces actions sont à effectuer AVANT l’achat.
• On débute une procédure en envoyant une lettre en recommandée avec accusé de réception à la personne que vous estimez à l’origine du litige et lui exposant clairement les faits et ce que vous demandez.

Ces lois qui n’existeront jamais :

...Et un mars!!!

• Il y a des attitudes franchement pénibles et insultante pour vos interlocuteurs: Arrêtez de lever les yeux au ciel en mode « alala les andouilles, ils sont trop bêtes pffff », lorsque nous vous posons des questions pour tenter de résoudre/comprendre votre problème.
Nous n’avons ni boule de cristal, ni le pouvoir de lire dans vos pensées (ce qui ne servirait à pas grand-chose, au vues des pensées/absences de pensées de certains – oui, moi aussi je peux être condescendante).
• Arrêtez de prendre les stagiaires de haut (les stagiaires de l’association ont un bac +5 en droit, commerce ou sont en école d’avocat. S’ils vous disent que la loi « 100 balles et 1 mars » que vous avez trouvé sur internet, n’existe pas, c’est qu’elle N’EXISTE PAS !!).
• Evitez de dire : « pffff, vous êtes jeune, on voit bien que vous n’y connaissez rien », puisque vous savez tout, faites votre procédure tout/e seul/e !

• Arrêtez d’être désagréables voire franchement insultants!
• Arrêtez de venir (ou téléphoner) 5 minutes avant la fermeture alors que vous n’aviez rien d’autre à faire aujourd’hui! Non, on ne règle pas les litiges en 5 minutes.
• N’appelez pas 10 fois pour le même problème (oui, c’est aussi du vécu)!

• Non, nous ne connaissons pas votre contrat par cœur, tous les contrats sont différents, alors svp, gardez vos contrats – ne le jetez pas! – et lisez-les! Aussi, ne nous demandez pas ce que stipule votre contrat, si vous avez laissé chez vous (ou jeté).
• Votre vie ne nous intéresse pas ; si vous voulez papoter autour d’une tasse de thé, les cafés sont là pour ça, sinon, il y a le psy (divan inclus !). Nous on n’est pas formé pour ça.
• Ce n’est pas en réclamant 100 000€ pour une soi-disant injustice que vous aurez 100 000 €, vous n’êtes pas dans un téléfilm à sensation des USA.
• Nous ne sommes pas non plus à Lourdes. Les miracles ne sont pas de notre ressort.
• Votre vie sexuelle ne nous intéresse pas.
• Votre absence de vie sexuelle ne nous intéresse pas NON PLUS !

Les arnaques nigériennes : vieilles de 3000 ans et ça marche toujours !

Bonjour, je suis une fleur de l’espace, vous avez hérité de 123 millions d’€, par contre il faudrait payer les taxes inter-sidérales et les frais de livraison galactique. Je prends uniquement les payements Paypal ! Envoyez moi vite vos sous !!! $$$

• Arrêtez d’être bête naïf. Trèèès naïfs
• Arrêter de gueuler.
• Arrêter de croire au Père Noël :
• Personne ne vous envoie de l’argent sans vous connaitre (et en vous demandant ensuite un retour partiel de ‘ledit argent’/une commission/une participation aux ‘taxes douanières’ par Western Union, Paypal, etc) !
• Personne ne vous a légué une fortune en Afrique.
• PERSONNE ne vous a légué une fortune en Afrique.
• Ni ailleurs !
• Personne n’achète un bien (voiture, pc) sans le voir, sans demander d’infos et sans discuter le prix (payement Paypal, Neteller, Western Union etc, et livraison du bien en Afrique) en vous payant même PLUSSSS que ce que vous demandiez! PERSONNE (personne d’honnête, vous aviez compris ?)!!
• Personne n’a tiré votre nom (qu’ils ignorent) à une loterie à laquelle vous n’avez JAMAIS participé !
• Personne ne va vous donner de l’argent GRATUITEMENT !
• Arrêtez d’envoyer/prêter de l’argent à des gens que vous ne connaissez pas, que vous n’avez jamais rencontré et dont vous n’êtes pas capable de donner le vrai nom ! Non, ils ne vont pas vous rembourser!

Chèque sans provisions et sous qui ne reviennent jamais :

Quand y'en a plus, y'en a plus!

• Avant de signer : lisez votre contrat !
• Avant de signer quoi que ce soit, lisez votre ‘quoi que ce soit’ Bon Sang !
• On peut vous retirer un chèque sans provision 8 jours après que vous l’ayez encaissé.
• Oui, même si vous l’avez encaissé et que la dame de la banque vous a dit que ‘oui, y’a les sous’, en fait non, pas tout à fait. Il s’agit d’une faille bancaire dont profite les escrocs. Et les banques s’en foutent, ce n’est pas leur problème. Oui je sais : Monde de brutes.
• NON. Lorsque vous vous signez un papier sur lequel vous cédez un bien, on ne peut pas vous le faire revenir. ON NE PEUT PAS !
• On peut vous refuser un payement par chèque dans un magasin (c’est légal si le commerçant l’affiche quelque part. Avant de hurler au scandale, dites-vous que c’est à cause des nombreux chèques sans provision qui sont refourgués aux commerçants et que eux aussi ont le droit d’en avoir marre).
• Quand vous faites n’importe quoi, on ne peut pas faire revenir votre argent.
• La banque ne valide les oppositions que dans certains cas (fraudes), mais PAS si vous avez-vous-même fait un chèque à quelqu’un sur msn/skype/fb que vous connaissez à peine.
• Oui, votre banque s’en fout, les agios, c’est toujours bon à prendre.

Les huissiers (la saisie mobilière):

Au moins ils ne peuvent pas prendre vos fringues !

• Un huissier doit posséder un titre exécutoire (sinon, il ne s’agit que d’une vulgaire agence de recouvrement, ne possédant aucun droit de saisir vos biens, mais qui vous font peur et comme ça marche, vous payez quand même).
• Un vrai huissier ne vous insulte pas.
• Un titre exécutoire est en général une injonction à payer du tribunal que vous recevez en recommandé. Important : vous avez un mois pour faire opposition, passé ce délais, ne venez pas nous voir : on ne peut rien faire.
• Jeter votre injonction à payer à la poubelle ne la fait pas disparaitre! D’autres personnes en ont une copie (mais qui ça donc… ? Je vous laisse réfléchir).
• Oui, c’est à vous en sus de payer les frais d’huissiers (je sais, c’est dégueulasse – et je le dis sans ironie, vraiment). Mais nous, passé ces délais, on ne peut plus intervenir.
• Oui, les pénalités de retards augmentent avec le temps.

Les crédits revolving :

Piou!!! J'ai tué vos finances!

• Sur certains crédits, le taux d’usure dépasse les 21% (crédit à la consommation). Vous éviteriez de gros ennuis en vous renseignant un peu mieux sur certains prêts. Pas besoin d’être doué en calcul pour savoir que ce prêt va vous couter CHER !
• La TAEG (taux annuel effectif global) varie d’une année sur l’autre, la première année il est en général très bas, et ensuite, le taux, le taux augm…augmen…
• Ce prêts sont attractifs car les mensualités (la première année) sont très basses, donc ils ont l’air bon marché. Or plus les mensualités sont basses, plus vous mettez du temps à rembourser, plus c’est CHER, et quand c’est cher, c’est très CHER !!
…AUGMENTENT !!! et ensuite les taux augmentent !!!
• En cas de non payement d’une mensualité, vous payez des indemnités. Lesquelles sont cumulables. Et donc AUGMENTENT aussi.
• Trop de crédit aux intérêts trop élevés: Le Crédit Municipal de votre ville peut les racheter et échelonner vos payements (voir avec eux).
• Trop de dettes: voir avec la commission de surendettement de votre ville.

FUYEZ LES CREDITS A LA CONSOMMATION COMME LA PESTE!
Ne faites pas confiance aux banques et à leur belles (et fausses) promesses!

Le logement :

Trop de trop tue le trop...

• Le propriétaire peut vous expulser si vous ne payer pas votre loyer (et il va le faire). Avant de venir chez nous, ça serait sympa de ne pas vous poser en victime « d’un méchant proprio qui vous fout à la porte » sans bien sûr préciser : que vous ne payer plus, que vous êtes à l’origine de trouble, nuisance, etc, que vous avez dégradé les lieux, etc.
• Dans les HLM, on peut vous compter un surloyer si vos revenus augmentent.
• Le loyer n’est pas une option, vous le payez c’est tout (oui, vous êtes obligés).
• Les travaux sont à faire et à être payés par le propriétaire. En cas d’urgence (dégâts des eaux) vous pouvez contacter votre régie.
• L’assurance logement pour un locataire est obligatoire. Ne pas l’avoir vous met en tord. Et si vous êtes en tord, vous êtes mal placé pour venir gueuler!

Cas désespérés et mauvaise foi :

Faut pas pousser les bornes des limites, Maurice!

• Si l’on vous dit qu’on ne peut rien faire (ce qui arrive lorsque vous êtes tellement en tord qu’on se demande comment vous osez venir crier à l’injustice), inutile de crier, INUTILE DE CRIER, de faire tomber les chaises, et de claquer la porte (oui, on a vécu ça trop souvent).
Vous vous comportez comme des gosses pourri-gâtés qui n’aurait pas eu son caramel pour le goûter, vous accusez le monde d’être responsable de vos idioties alors que vous-même et votre comportement odieux sont la seule cause de vos malheurs.
• N’essayez pas de draguer le personnel – nos bénévoles de 60 ans ne sont pas intéressée non plus.
• Arrêtez de donner vos coordonnées bancaires (numéro de CB) par mail !
• Arrêtez de donner vos coordonnées bancaires par téléphone à des inconnus!
• Arrêtez de donner vos coordonnées bancaires à n’importe qui dans la rue !
• Les sites Paypal (et E-Bay), Netteler et les payements par Western Union ne sont PAS fiables. Ils ne possèdent aucune traçabilité, donc aucun recours pour les plaintes, donc parfait pour les escrocs.

• Les banques ne vous contactent jamais par mail pour vous demander des information confidentielles (de plus vous verrez que l’url du site est différente d’une ou deux lettres par rapport au vrai site de votre vraie banque).
• Demander toujours des preuves (factures, contrats, devis) et photos. Car nous vous en demanderont aussi.
• Arrêtez de vouloir vous faire passer pour des victimes en tentant de nous dissimuler des informations capitales (saisie mobilière, dettes, procès perdus, escroquerie à l’assurance, etc). Je trouve ça irrespectueux de flouer le personnel qui essaye de vous aider bénévolement. Vous êtes malhonnêtes et pleurnichards.
• Arrêtez de vous comportez en assisté/e, si vous cherchez un numéro de téléphone faites l’effort de chercher un peu par vous même, au lieu de nous appeler.

• Arrêtez de soupirer et de dite « Pffffff alala j’comprends rien », quand on essaye de vous expliquer. Si vous parlez en même temps que nous, vous ne pourrez pas entendre ce qu’on vous dit et encore moins comprendre. LOGIQUE !
• Refuser de payer une modeste cotisation de 10 € pour frais de dossier, alors que nos juristes bénévoles ont passé des heures sur votre cas et qu’ils vous ont fais économiser plusieurs milliers d’euros est inadmissible. Votre mesquinerie et votre ingratitude est méprisable, pas étonnant que des escrocs se servent de votre radinnerie pour vous soutirer d’importantes sommes!