Les règles du poker

Par   septembre 10, 2012

Le poker c’est un bon moyen de vous faire de l’argent par les temps qui courent.
Nous avions vu les stratégies de probabilités appliquées au poker.
Nous parlerons bluff plus tard.

Mais voyons de plus près les règles de ce noble jeu.

Et hop, je rajoute une carte discrètement, ni vu, ni connu.
Hînhînhîn!


Généralités:

Les combinaisons se font avec cinq cartes quelle que soit la variante pratiquée. Le jeu alterne des étapes de distribution de cartes et des enchères.
Le but du jeu est bien évidemment de gagner les jetons (qui représentent de l’argent) des autres joueurs.

• Si l’on joue en tournoi, le but est de jouer le plus longtemps possible et de terminer la partie dans le haut du classement, à l’une des places dites payées.
Le premier du classement est celui qui remporte la totalité des jetons des participants.

• Si l’on joue en cash game, chaque joueur s’assied à la table avec une quantité de jetons directement convertible en cash. La différence lors d’un tournoi, il est impossible de convertir ses jetons en argent.
Seule une place payée permet de gagner de l’argent, alors qu’en cash game, le joueur a la liberté de quitter la table et d’échanger ses jetons contre de l’argent.

Méfiez-vous de TOUS vos adversaires.


Disposition :

Deux à dix joueurs sont disposés autour d’une table.
Un bouton désigne le donneur – en anglais : dealer (qui ne vend pas de… non, rien). On joue dans le sens des aiguilles d’une montre à partir du donneur.
En position « tardive » se trouvent le « dealer », qui est le dernier à parler, et le « cut off » qui est l’avant-dernier à parler. Ce sont les deux positions où les relances pour voler le coup sont assez fréquentes car elles ont l’avantage de la position, c’est-à-dire de pouvoir parler en dernier.

Non, non, je n’ai rien à cacher, hihihihi !


Le Texas hold ’em (littéralement « Texas retiens-les ») ou communément hold’em (HE):

Constitue la variante la plus jouée et la plus connue, notamment dans sa forme no-limit (NL), c’est-à-dire sans restriction maximale de mise ou de relance, utilisée au cours de l’épreuve principale des World Series of Poker, le plus gros tournoi de poker du monde en termes de gains et de popularité.

Le hold’em se joue à partir de deux joueurs en face à face (heads-up) et jusqu’à dix joueurs en table complète (full ring). Le but du jeu est de remporter les jetons des autres joueurs en ayant la meilleure main ou en leur faisant jeter leurs cartes (fold).

Dans le poker des Caraïbes (ou caribbean stud poker), version moins répandue et similaire au black jack, le joueur affronte un croupier et essaye de gagner le maximum de jetons.


Les Mains du poker :
(de la meilleure à la plus faible)

• La Quinte Royale : suite de même couleur commençant obligatoirement par un as.
• La Quinte flush : Suite quelconque de cinq cartes de même couleur.
• Le Carré : Quatre cartes identiques.
• Le Full : Combinaison du brelan et d’une paire.
• La Couleur : Cinq cartes quelconques de même couleur.
• La Suite : Cinq cartes consécutives, mais pas de même couleur.
• Le Brelan : Trois cartes identiques.
• La Double paire : Deux paires distinctes. Si les adversaires ont aussi des paires, les cartes les plus fortes gagnent.
• Paire : Deux cartes identiques.
• Carte forte ou carte haute : Si aucun joueur n’a de jeu à la fin, c’est la carte la plus forte qui remporte.

NB : Il n’y a pas de classement dans les Couleurs au Poker. Par exemple, un as de Pique n’est pas plus fort qu’un as de Coeur. La carte la plus forte est l’As, puis Roi, Reine, etc.

3 commentaires sur “Les règles du poker

  1. Pingback: Savoir Bluffer au Poker | Strategical Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <img src="" alt="" class="" width="" height="">