Savoir Bluffer au Poker

Par   janvier 21, 2013

Le poker c’est bien mais si vous ne comptez que sur la chance, vous risquez fort de ne pas aller bien loin.
De même que bluffer, c’est bien, mais si vous bluffez n’importe comment, vous risquez fort de ne pas gagner souvent.

Suite à mes articles sur le sujet ici et , nous allons donc voir comment bien bluffer.

Bluffer c’est bien. Bien bluffer, c’est mieux.


Le bluff consiste à miser avec une main faible dans l’espoir que vos adversaires se couchent alors qu’ils ont peut-être une meilleure main.

L’inverse marche aussi : au lieu d’être agressif (relancer) avec une main faible, vous pouvez bluffer en jouant passivement avec une main forte dans l’idée de piéger vos adversaires et faire monter le pot.

Il faut être subtil. Pourquoi ? Parce que bien bluffer peut rapporter gros (et ça c’est vraiment intéressant $$$).

• Ne bluffez pas si le pot est trop faible.
• Ne bluffez pas si vous êtes convaincu que l’un de vos adversaires à une super main.
• Ne bluffez pas trop tôt ou trop souvent (les adversaires ne seront pas impressionnés, or le bluff cherche justement à les déstabiliser).
• Ne bluffez pas contre une personne si elle vous a démasqué.
• Ne bluffez pas s’il y a trop d’adversaires et que vous ne connaissez pas leur mode de fonctionnement (en général, bluffer plus de trois adversaires devient très risqué).

Des fois, il vaut mieux ne rien tenter…


Mais comment bluffer au poker en ligne ?

Ca va être plus complexe, car vous ne pourrez voir les visages de vos adversaires. Mais ça peut être un avantage si vous êtes un/e piètre menteur/euse.

Pour savoir qui bluffe : observez le temps de réaction avant de relancer et si l’adversaire évite l’abattage (de montrer sa main à la fin de l’enchère pour savoir qui l’emporte).

Les joueurs qui callent (relancent et suivent) tout le temps, vont être difficiles à bluffer.

Le genre de joueurs difficiles à démasquer…

Pour augmenter vos chances :

Vous pouvez utiliser le semi-bluff, inventé par David Sklansky, théoricien du poker. Il s’agit d’une mise avec une main qui, si elle est appelée, n’est pas la meilleure pour l’emporter sur le moment, mais qui a une chance raisonnable de battre les mains qui ont appelé au dévoilement.

Avec le semi-bluff, un joueur a deux façons de gagner. L’adversaire peut croire que vous avez la main qu’il redoute et coucher ses cartes. Si votre adversaire appelle, le bluffeur pourrait attraper la carte dont il a besoin et battre ainsi son adversaire.

Savoir bluffer peut aussi servir dans la vraie vie.

2 commentaires sur “Savoir Bluffer au Poker

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <img src="" alt="" class="" width="" height="">