Tag Archives: Changer la perception des clients et d’influencer le comportement

Marketing et Manipulations des sens : Consommateurs pigeonnés !

Si vous vous demandez est la limite entre Marketing et Manipulation, ce qui suit risque de vous inquiéter.

Car avec du « marketing des sens », les enseignes ont trouvé un levier pernicieux, indédectable et performant pour jouer sur l’inconscient des consommateur/trices, dans le but de multiplier les achats impulsifs.
Atteignant alors jusqu’à 20% de ventes en plus …
Que vous n’auriez pas dépensé dans des conditions de ventes « normales »…

Outre vous en mettre plein la vue (packaging), et la tête (promesses mirobolantes, slogans débiles), le marketing des sens veut vous attraper (vous et votre CB) par l’ouie, l’odorat ainsi qu’un visuel tape à l’oeil trompeur.

Attention : Marketing Méchant !


I/ Le marketing olfactif :

Plus de 10 000 points de ventes ont fait appel à une société spécialisée (AirBerger) qui crée artificiellement des odeurs sur-mesure :

• Une odeur de biscuit dans une sandwicherie, pour augmenter l’achat de produits sucrés.
• Une odeur de café devant les machine à café (débranchées) d’un grand magasin d’électroménager.
• Une odeur de propre devant les machines à laver, pour « glamouriser » le produit.

Le tout, sans que les clients sans aperçoivent. Ce qui en est le but même.

Pire : un produit parfumé va paraitre plus attractif et résistant que le même non parfumé, sans que le consommateur fasse le lien entre le parfum et sa différence de perception…

Ou quand, être enrhumé/e va vous faire faire des économies.

Achetez ces chaussures, achetez ces chaussures, achetez ces...


II/Le marketing auditif :

• De la musique électro-pop pour vendre des polos,
• de la musique classique pour vendre du linge de maison et ainsi de suite.
Le tout modulé en fonction de l’heure et du jour de la semaine (calme le lundi en en matinée et plus energique le samedi et en milieu de journée), et souvent à peine remarqué par les consommateurs.

Encore plus fort : provoquer de la frustration chez les consommateurs !

• Chez Ikéa, le parcours d’une heure est spécialement étudié pour que les clients passent devant TOUS les articles.
Les raccourcis sont perfidement dissimulés.
Les produits les plus onéreux sont présentés en premiers et, tout au bout du parcours, les clients débarque dans une salle remplie d’articles en promotion… !
Oh, bin, hé ! Comme par hasard !

• Chez Abercrombie & Fitch (et Hollister CO par ce que c’est un filiale de chez eux) une file d’attente est artificiellement mise en place pour éveiller le désir du client par l’attente. Et, comme en boite de nuit les clients font la queue comme des cons débarquent dans une boutique sombre avec la musique/le parfum à fond où tout le monde parle anglééééé parce que c’est plus « fashion ».

L’obscurité, c’est pratique pour masquer la piètre qualité des vêtements, et parler anglais quand on rien à dire, ce n’est pas ridicule du tout, non, non.

La technique de « je te fais poireauter petit con-sommateur » est retrouvée dans les jeux vidéo lors des sorties plus longues et/ou repoussées dans certains pays.

Des formes qui ralentissement le client, la massification de la marchandise aux étals, la scénarisation des linéaire.
Certains magasins placent maintenant une caméra qui observent les passants observer la vitrine.
C’est à la limite du légal…

Voilà les pros du marketing!


III/ Mais que dire lorsque le neuro-marketing va carrément lire dans vos pensées.. ?

Le neuro-marketing c’est le bouton d’achat appuyé sur ON dans votre cerveau.

L’IRM est détournée de son usage médical afin d’observer les réactions dans le cerveau des (cobayes)-consommateurs, et en particulier: les émotions qui vont déclencher l’envie d’acheter le produit !

Ainsi ; sans même poser de questions, il est possible de savoir quels sont les articles nous attirent le plus…
Afin d’évidemment proposer UNIQUEMENT des articles qui nous plaisent.

• Jusqu’où cela va-t-il aller ?
• Est-ce légal ? Est-ce moral ?
• La branche du neuro-marketing va-t-elle évoluer de façon à nous proposer des produits impossibles à refuser ?

Je suis confiante dans ma perspicacité et ma capacité à déjouer les pièges marketing, mais :
• Que ce passerait-il si une technique permettant de provoquer des achats systématique était exploitée ?
• Pourra-t-on encore, d’ici 10 ans, réellement décider de nos achats ?

Si vous avez peur; ne regardez surtout pas:

Lien direct Youtube

Voir aussi: Comment les marques vous espionnent.
Et Les enfants de la surconsommation (documentaire).