Tag Archives: hygiène

Je n’aime pas la Costa Brava, par contre, j’irais bien à la plage…(Part-2)

Part 2: Je n’aime pas la Costa Brava, par contre, j’irais bien à la plage…

Une des rares plage propre en semaine.

Accès Part-1 : Je n’aime pas la Costa Brava, c’est grave..?
[J’autorise l’utilisation uniquement à condition de mettre un lien vers ce blog ET de ne pas en faire un usage commercial. Je m’oppose à la diffusion de ces photos sur Facebook et autres réseaux sociaux. Pour les questions demandez dans les commentaires. Cliquez sur les photos pour agrandir.]

Quand l’Espagne passe à coté de son potentiel économico-touritisque.
Suite de la liste de ce qui peut vraiment être amélioré sur la Costa Brava.

Ce lieu magique où le shopping devient une plaie...

3/ Les commerces (et autres arnaques) : « Et la politesse vous pouvez vous la mettre ou je pense ! »

En tant que française (ça ne veut pas seulement dire que je ne fais que râler, mais aussi que j’aime l’esthétique et le bon goût pour les belles choses, le luxe, ce qui brille, tout ça ^^), je suis sidérée de l’impolitesse des commerçants : jamais de « bonjour » ou « au revoir » dans les boutiques (en castillan comme en catalan) même pour vous répondre.

Dans les boutiques de marques :

On vous « reçoit » évidemment sans ‘Hola (salut)’, en mâchouillant un chewing gum façon ruminant (la bouche grande ouverte pour que vous puissiez bien suivre le formidable trajet du chewing gum d’une dent à l’autre) et avec cet espèce de don pour vous faire clairement sentir que votre simple présence les fait profondément chier ; à grand renforts de soupirs aussi bruyants qu’un vieil aspirateur et de regards peu amènes car vous avez interrompu leur conversation.

Et que, même pour un catalan, ça fait désordre de raconter sa vie intime devant les clients (surtout que certains peuvent comprendre le catalan).

Un peu trop d'immeubles à mon goût...

Pas de bonjour : -> je ressors directement : je ne dépense PAS mon argent chez des mal-élevés. Même pour 2 euros.^^

L’incompétence incroyable des vendeurs dans tous les domaines, et disant n’importe quoi en essayant de masquer leur ignorance, exemple : [Entendu en vrai !!] «le téléphone ne marche pas à cause de la pluie » !

Nous avons vu certains employés complètement avachi sur le comptoir (guichet de billets d’autobus) et/ou mangeant salement un sandwich dégoulinant de sauce sur le comptoir pendant les heures d’ouverture.. !( boutique de vêtement) [vu en vrai !!]

Usant de méthodes illégales en montant les prix des produit pendant l’été (rajout d’étiquettes mal collées sur l’ancien prix: ça se voit vraiment en plus!), fausse promotions plus chère, un nombre effarant de produits périmés (alimentaire dans les rayons des grandes surfaces : toujours vérifier la date) ou produits défectueux/salis (vêtement abimés, tâchés, etc). Toujours examiner vos articles sous toutes les coutures avant d’acheter !

Heureusement qu'il y a la plage!

Dans les cafés : erreurs sur la commande, rajout de consommations sur la note (très très très fréquent), rajout de l’IVA (TVA espagnole, mais ce procédé est illégal : les prix affiché devant déjà contenir la TVA/IVA), verres sales, boissons low-cost vendues comme au prix fort (ex : les bouteilles de boissons de marque connue contiennent un autre produit bien moins cher et de qualité très médiocre, illégal : contrefaçons).

Je me doute bien qu’ils sont sous payés (l’équivalent d’un smic en Espagne est autour de 600 €, le salaire moyen est à 400-700€/ mois) et que les employés n’ont pas envie de se fatiguer, mais je suis étonnée que les managers ou les responsables de magasins ne les forment pas à la politesse de base- à croire que c’est vraiment une notion inconnue ici. C’est-à-dire : « Bonjour, Puis-je vous aider ?, Ca vous va super bien !, Au revoir, Merci de votre visite ». La politesse, ça ne coûte rien. Et ça peut booster vos ventes.
Pas besoin de faire HEC (ou l’ESDES) pour savoir ça… ‘-_-

Quand on est commerçant on vend aussi de la sympathie.

PS : En négociant poliment (je précise « poliment », car certains touristes sont aussi très mal-élevés et mettent le bazar dans les magasins) on peut avoir des rabais de dizaines d’euros en plus des produits soldés (je négocie régulièrement dans les boutiques où le personnel est sympa) – surtout si j’achète plusieurs articles dans la même boutique. L’avantage: c’est que vous n’allez plus que dans 2 ou 3 boutiques!

Boutique de rachat d’or (logo en haut à gauche), comme vous le voyez : la discrétion est à son maximum !

4/ Les Arnaques/Insécurité/Hygiène :

Je ne vais pas faire une liste de toutes les arnaques possibles que ce soit en Espagne ou ailleurs, certains on fait ça mieux que moi. Je veux juste revenir sur quelques points:

Même si vous avez acheté une résidence sur la Costa Brava, vous restez un touriste, et en tant que touriste, vous êtes un pigeon ! En plus vous n’êtes pas catalan, ce qui est l’abomination ultime sur la Costa Brava.

Les restaurants : fuyez comme la peste les « buffets libres à 10 € », composés de nourritures avariées et de restes des plats non terminés par les anciens clients –d’une manière générale, fuyez tous ce qui est trop bon marché, d’apparence suspecte ou la « nourriture » vendue à la sauvette. Votre survie en dépend.

Pareil pour les vendeurs de porte à porte, les vendeurs de contrefaçons sur la plage, les vendeurs de n’importe quel article suspect.
Dans les magasins d’habillement, j’ai vu plusieurs articles abimés, sales et/ou troués : toujours inspecter votre potentiel achat sous toute les coutures, surtout s’il est ‘soldé’, ou même s’il c’est un article de marque non-soldé!

Pour les conseils de mode, mieux vaut demander à Brendaaaaa!

5/ Les boites de nuit/pubs : « La qualité est une notion abstraite »

Quand on a envie de sortir, mais qu’on préfère faire autre chose parce qu’il n’y a rien de sympa, c’est qu’il y a vraiment un problème dans la gestion du parc de pubs et autres discothèques.

Tout d’abord un prix d’entrée sidérant pour des endroits misérables, sales et délabrés (mais fort heureusement sombres) : comptez 15/20€ – infâme boisson low-cost gracieusement comprise (ce qui doit représenter un total de 30 centimes sur la facture et encore).

Vous croyez vraiment que nous les jeunes (et les moins jeunes) nous avons les moyens de vous lâcher 15€, à chaque endroit visités (il faut en compter 3 à 5 par soir) et ce, TOUS les soirs ????

La Costa Brava: ce n'est plus ce que c'était.

Pratiques douteuses (qui font gagner 3 € tout de suite, mais perdre toute la clientèle à vie) :



Certains pubs prétendent avoir une entrée « libre et gratuite » et vous oblige à payer non plus l’entrée mais « la sortie » lorsque vous voudrez sortir-ce qui, évidemment, arrivera tôt ou tard- mais surtout ce qui encore une fois est illégal (vente forcée, séquestration : car on ne vous laisse par sortir même après la fermeture du pub, menace, dol).

D’autres pubs refuse l’entrée aux « moches, gros et aux vieux » (discrimination à l’entrée), comme un pub dont le videur m’a lui-même informé de cette pratique sur ordre de son supérieur, alors que je m’étonnais du motif refus d’entrée pour les personnes devant moi (qui se composait d’un groupe de séniors BCBG -> pas de bagarre et hauts revenus.

Et je vais vous dire qu’au vu de la valeur marchande de leurs vêtements et bijoux, ils venaient pour consommer les meilleures bouteilles pas un Coca).

Dans ce même pub, la piste de dance est filmée pour être diffusée sur Facebook SANS prévenir les clients (et encore moins leur demander la permission), ce qui est illégal également. Et souvenez-vous que tout ce qui est posté sur Facebook appartient à Facebook.

Bizarrement, les dépôts de plaintes (au cas où vous où ça vous intéresse) à l’encontre des pubs/boite/restaurants se font à la mairie (pas au commissariat) et celle-ci fait montre de fourbes mensonges et mauvaise volonté dans le but d’éviter de prendre votre requête en compte – et, quand elle est prise en compte, je pense qu’il y a de forte chance pour que l’employé/e la mette discrètement à la poubelle.

La technique qui consiste à mettre la (montagne de) poussière sous le tapis, ne marche qu’un temps.

C'est trop l'éclate..!

La musique se compose des trois derniers tubes de Lady Gaga (Lady Gaga, je n’ai rien contre toi, mais entendre tes chansons dans TOUTES les boites toute la soirée me soule grandement). Sans exagération : ce sont les mêmes airs commerciaux qui sont passé en boucle par un DJ qui de toute évidence, s’est trompé de métier. Alors que ce n’est quand même PAS compliqué de trouver des tubes de l’été corrects.

Boissons infectes et frelatées, mais ça je l’ai déjà dit. Il est presque impossible de trouver un vrai bon cocktail correctement préparé, même dans les endroits haut de gamme.

La mode étant au Binge (Binge Drinking : se souler rapidement), il est courant de voir : soit du vomi par terre un peu partout, soit des pré-ados-poivrots débiles vomir en boite ou dans la rue un peu partout. Mais ça, c’est aussi la faute d’une certaine catégorie de touriste.
Top Glamour…

En espérant sincèrement que ça s’arrange, mais j’en doute.