Et sinon, c’est bien de vivre à Taiwan ? Choc Culturel 2

Partie 1: là.

Vivre à Taiwan: Manger et se trouver un Job
Taichung Sushi pas cher taiwan
Taichung Sushi taiwan
Barquettes de Sushi a 2€50 et 25 centimes à l’unité; c’est déjà « cher » pour Taiwan, mais bon c’est japonais, alors.

La nourriture:

J’ai trouvé la nourriture, est vraiment, vraiment, vraiment, dégueulasse, mais alors vraiment D E G U E U L A S S E !!!
J’avais lu quelques blogs avant de partir, ou les auteurs écrivaient que la nourriture était bonne et pas cher.
Alors pas cher, oui, on est d’accord, y’a plein de stands dans la rue.
Bonne, sûrement pas. On ne doit pas vivre dans la même dimension.

Oui, les repas sont à 1€ mais pour ce prix là, l’hygiène, la qualité, et le goût ne sont pas au menu.
C’est de la bouffe graisseuse, infecte, avec plein d’ail tout le temps pour rehausser parce que c’est très fade (sauf que moi, je n’aime pas l’ail!), impossible de savoir ce qu’il y a dedans (sauf pour l’ail, et le gras), la provenance des aliments, les produits chimiques, etc.
Et même dans les restaurants, il est impossible de faire adapter le plat à vos goûts…
(Et je précise que tous les étudiants internationaux le disent: Européens, comme Canadiens, comme Américains, les étudiants d’autres pays d’Asie, et même les étudiants d’Inde l’ont dit!!!! PS: oui, j’ai fait un sondage.)

Autour des universités, il n’y a rien, à part un ou deux fastfood (apparemment ici, un fastfood c’est trop la classe), d’ailleurs, il n’y a pas de café pour se poser, non plus – les seuls cafés que vous pourrez trouver sont au 7/11 et Starbuck -_-.

Le problème c’est qu’il n’y a pas de milieu de gamme: soit c’est la bouffe low cost, soit le restaurant de luxe, entre il n’y a presque rien.

EDIT (suite aux commentaires de rageux hystériques plus bas) :
Taiwan fait régulièrement la une dans la catégorie « Scandales Alimentaires » et j’ai le droit de trouver la nourriture infecte – on ne vit pas tous dans un quartier touristique de Taipei avec un budget de folie pour la nourriture :

Taiwan : Scandale du DEHP.
Huiles Frelatées: Taiwan à besoin de contrôles plus stricts.
Nouilles et huile frelaté.
Enfin un contrôle pour les vendeurs de rue (pas trop tôt : Singapour et la Malaisie ont banni au moins 11 produits de Taiwan!)
Taiwan: la partie continentale en alerte !

Donc, le conseil c’est de trouver quelqu’un qui est surplace depuis quelques années et qui peut vous donner des adresses de bons restaurants (et vrais restaurant, pas un endroit où l’on vous réchauffe un surgelé), pas trop chers et avec des portions correctes (et non minuscules!).

Photos du third market à Taichung.
Taichung Third Market (2)

Alors comment on fait ? On s’achète un four et on se cuisine ses trucs soi-même ! (j’ai payé mon four moins de 50€ et il marche!). Il est toutefois assez difficile de trouver des fruits et légumes frais.
Ou on va à Carrefour, qui profite visiblement de notre désespoir, s’acheter un morceau de fromage à 8€ et autres trucs français que vous payez plus cher que chez vous!!!

Dans les centres commerciaux (Chung Yo, Top City, Tiger Mall, etc), les prix sont exagérément élevés pour des plats à peine moins infects.

D’une façon générale, je vous déconseille d’acheter dans ces centres commerciaux, tout ce que vous auriez pu trouver ailleurs (surtout la nourriture et les vêtements : moches, de mauvaise qualité et hors de prix).
Ici, ils ont des uniformes jusqu’au lycée, ça explique peut-être le mauvais goût ambiant.

Il faut aussi frimer en Asie et montrer que l’on est riche pour ne pas perdre la face, donc ils achètent des trucs (moches) qui ont l’air chers, pas des trucs beaux…
Tout un concept…’-_-

Et pour celles et ceux que ça intéresse, les cosmétiques sont aux mêmes prix qu’en Europe voire plus chers ! #arnaaaaaaaaque

Les Night Market :

Je ne comprends pas l’engouement des Nights Market. Même Liuhue Market à Kaohsiung, que tout le monde trouve si bien, je n’ai pas spécialement accroché.

Alors oui, c’est sympa vite fait, mais ce sont juste des stands ambulants tout les soirs, et les toujours avec les mêmes babioles et bouffes graisseuses, et les scooters qui vous foncent dessus (niveau de stress au maximum) et ce, dans tous les Night Market de Taiwan.

Je précise qu’à Taiwan, n’importe qui peut ouvrir un restaurant ou un stand de nourriture, sans talent, sans formation, sans notion d’hygiène, ni contrôle.

Je vous déconseille d’y manger, après si vous êtes malade, faudra pas venir pleurer.
Vu de mes yeux vu:

• Des cafards gros comme des vaches (de petites vaches) vers un stand ;
• Des bestioles sur les aliments, étalés sur les stands, sans aucune protection avec la foule ;
• Des vendeurs avec les mains sales et qui touchent leur chien et touche ensuite la nourriture sans se laver les mains (pareil en touchant l’argent, et d’autres trucs auxquels je ne veux pas penser – ce n’est pas réservé évidement à ce pays, mais c’est ici que je l’ai vu le plus souvent).
• Des vendeurs qui fument au dessus des aliments. (et en bonus mon avis sur la clope).
• Des assiettes/bols/baguettes sales et présentée aux clients.
• Des ustensiles de cuisines crasseux.
• Un cheveu retiré d’un plat servit devant un client qui l’a vu et… qui n’a rien dit!

Taichung Third Market (3)

Taichung Third Market (4)

Taichung Third Market (5)_900x675

Taichung Third Market (1)

Taichung Third Market (6)
Photo Art Street Taichung: Un magasin qui fait des serviettes de bain en forme de glace (et pas cher env 2-3€)!
art street taichung strategicalblog cake towel (1)
art street taichung strategicalblog cake towel (2)

art street taichung strategicalblog cake towel
Jobs à Taiwan:

Vous avez été plusieurs à me demander, si trouver un job à Taiwan est kikoolol facile, donc je remets la réponse là :
Si vous êtes non-asiatiques, le plus simple, rapide est facile est de donner des cours d’anglais. C’est encore mieux si :

• 1/Vous avez l’ARC (comment l’obtenir : voir ici).
• 2/Vous avez des certifs pour enseigner, et de l’expérience.
• 3/Vous avez un bon niveau d’anglais (ou pas trop nul, parce que le niveau est vraiment bas).
• 4/Vous êtes vraiment anglophone, mais même sans ça, c’est possible de trouver un job dans l’enseignement (et sans certif, sans ARC, sans expérience, etc, c’est juste moins simple).

Les asiatiques ayant vécu en Angleterre, au Etat-Unis (ou n’importe quel autre pays anglophone) ont du mal à décrocher ces postes, car il faut que l’enseignant/e ait l’air « étranger/ère » (l’apparence, tout ça).

Salaires environ 600NTD l’heure, 400NTD est peu, et rarement plus de 800NTD pour ce type de postes. Les postes sont plus ou moins déclarés aussi (à vos risques et péril et je décline toutes responsabilités).

Le site le plus utile est Tealit (Teach English in Taiwan Teaching English and Living in Taiwan : site en anglais).

Vous pouvez enseigner le français ou autre, mais c’est moins demandé.
Pour les autres métiers, un très bon niveau mandarin (écrit et parlé) est indispensable.

PS : Non je n’ai pas de pistons.