Tag Archives: playa

Photos été Espagne – Playa de Aro

Petit post pour mettre quelques photos de cet été.
Merci de ne PAS utiliser mes photos sans autorisation.
Plus d’infos et photos sur la costa Brava ici.

NB: La piscine miroir n’est pas la mienne (à mon grand regret) – c’est celle de l’hôtel La Gavina – S’Agaro (je n’y ai pas dormi non plus).

Photos été Espagne – S’Agaro

Petit post pour mettre quelques photos de cet été.
Merci de ne PAS utiliser mes photos sans autorisation.
Plus d’infos et photos sur la costa Brava ici.

La Costa Brava S’Agaro (encore)

J’ai des contacts familles/amis sur la Costa Brava, j’y suis donc à chaque vacances, sauf autre plan. Juste pour dire que ce que j’ai écris ici et , sont les observations de plusieurs années de fréquentation de la Costa Brava (et non des râleries de quelqu’un seulement de passage).

Bref, il a fait froid et il y a plein de moustiques, les photos.

strategical-blog-costa-brava-pictures san pol cami de ronda s agaro (12)

strategical-blog-costa-brava-pictures san pol cami de ronda s agaro (13)

strategical-blog-costa-brava-pictures san pol cami de ronda s agaro (14)

strategical-blog-costa-brava-pictures san pol cami de ronda s agaro (15)

strategical-blog-costa-brava-pictures san pol cami de ronda s agaro (16)

strategical-blog-costa-brava-pictures san pol cami de ronda s agaro sea

strategical-blog-costa-brava-pictures san pol cami de ronda s agaro mirador

strategical-blog-costa-brava-pictures san pol cami de ronda s agaro (8)

strategical-blog-costa-brava-pictures san pol cami de ronda s agaro (9)

strategical-blog-costa-brava-pictures san pol cami de ronda s agaro (10)

strategical-blog-costa-brava-pictures san pol cami de ronda s agaro (11)

Je n’aime pas la Costa Brava, c’est grave..?

EDIT: pour le titre, je veux dire que je n’aime pas ce que devient la Costa Brava -> trop de tourisme de masse et plus assez d’espace préservés.

Bien que la Costa Brava soit un pôle touristique, il y a quand même des éléments qui laissent à désirer. Je sais, je sais, vous allez encore dire que de toute façon je critique tout et que je n’aime rien (ce qui est faux car j’adore critiquer).
Sauf qu’il y a VRAIMENT des éléments qui laissent à désirer.

Mes vacances sur la Costa Brava (Part-1). Accès Part-2.

Bon, je n’;ai pas dis que c’était moche, non plus…

Note : aucune photo n’est retouchée – j’ai un Finepix A330 de Fuji qui commence à dater, ce qui explique que les photos soient floues, surtout celles de nuit.
J’autorise l’utilisation et la retouche de mes photos de vacances -les photos en grand- à condition de mettre un lien vers ce blog ET de ne pas en faire un usage commercial.
Je m’oppose à la diffusion de ces photos sur Facebook et autres réseaux sociaux. Pour les questions demandez dans les commentaires. Cliquez sur les photos pour agrandir.

Aller c’est parti !

La côte espagnole, loin, à des années lumières, d’avoir tiré des leçons des dégâts dans les autres pays (comme en France avec le Languedoc-Rousillon) à défiguré toute sa côte en construisant des barres d’immeubles en béton gris de vingt-cinq étages, mélange subtil de boîtes à sardine et de cages à lapins, au ras des plages (ce qui est illégal, les premières constructions devant être à 200 m des plages minimum) mais surtout très moche (l’exemple de tout ce qui ne faut pas faire est la ville de Benidorm).

Bref, les promoteurs planent complètement en s’imaginant amasser des millions…

Bilan : toute la côte espagnole est saccagée avec des logements immondes vides toute l’année. La côte a été saccagée pour des immeubles immondes, minuscules, moches et chers qui ne sont remplis qu’un seul mois par an…
Quand ils sont remplis (et donc : vendus). Alors ces millions, ça vous a profité ?

Et je ne mentionnerai même pas la crise sans précédent que le pays traverse actuellement. Ah, Oh! Je l’ai mentionnée..!

2/ La mentalité « catalane »

Ne dites jamais à un catalan qu’il est espagnol. Faute de quoi vous subirez son courroux avec moult insultes criées et agression verbales en s’énervant tout rouge (le tout en catalan, ce qui est quand même assez drôle à entendre). Le Catalan est toujours en mode Ferrero. Traumatisés par le franquisme qui interdisait entre autre, la langue catalane ainsi que tous les mots étrangers jusqu’aux prénoms, les catalans sont tombés aujourd’hui dans l’excès inverse : c’est-à-dire, qu’ils sont anti-non-catalan – et pas qu’un peu!

Très chiant à vivre (car le catalan est utilisé, écris, parlé et taggué de partout : d’ailleurs une grande partie des catalans ne savent même pas parler trois mots de castillan/espagnol), très chiant à vivre donc, pour le touriste comme pour l’individu espagnol venu d’une autre région, les catalans vous dédaigneront sans compassion et exultent dès qu’ils peuvent vous compliquer la vie (c’est-à-dire : tout le temps).

Juste une chose : si vous n’aimez pas les touristes, il fallait y penser avant de brader votre patrimoine naturel et faire respecter les lois sur la protection du littoral. On se réveille un peu tard, on dirait.
Et avec la gueule de bois.

Cages à Sardines /Boîtes à Lapins devant la plage.


L’autre problème est que l’argent de la Catalogne va à Madrid dont le seul but dans la vie semble être de construire le plus de logement vides au Monde.
Mais dans les régions sud de l’Espagne – les plus pauvres; l’argent n’arrive pas.

Du coup: les catalans détestent les madrilènes qu’ils traitent de voleurs, les madrilènes déteste les catalans qu’ils traitent de connards prétentieux égoïstes, les espagnols du sud déteste les catalans qu’ils traitent de sales radins, eux-même détesté par les catalans qui les traintent de fainéants incapables. 😀
(et le touriste peut aller se faire voir, dans tout ça^^)

L’Âne noble destrier! L’emblème de la catalogne. Ceci a sûrement un sens caché… mais lequel.. ?


Les catalans ne comprennent ni qu’on ne s’adresse pas à eux en catalan – c’est au péril de ma vie que j’écris cela, mais tant pis, il faut que ça se sache : c’est quand même une langue vraiment ridicule. Etant bilingue castellan/espagnol et comprends parfaitement le catalan qui ressemble à s’y méprendre aux patois des campagnes d’autrefois. Ma vielle tante parlait le patois (pour nous faire rire) et il y a plein de mots pareils !!^^-. Ni qu’on ne les soutienne pas dans la lutte (vaine de) l’indépendance de la catalogne -qui est, selon eux, un PAYS, et sûrement pas une région d’Espagne, hein!

Bien qu’ayant été déclarée communauté autonome en 2006, le catalan ne s’est pas calmé: il veut pouvoir lui-même gaspiller inutilement son argent comme il l’entend et continue à clamer son indépendance vis-à-vis de l’Espagne.
Indépendance totale qui n’arrivera jamais, pour la bonne raison que cette région est quand même – en dépit de l’amateurisme flagrant dans le tourisme et le commerce- une vache à lait économico-touristique, et qu’on ne se sépare pas d’une vache à lait, pragmatisme, bon sens, et logique oblige.

Phrases qui fâchent tout rouge le gueux catalan :

– Vous avez de la chance de vivre dans ce beau pays qu’est l’Espagne !
– La Catalogne est une bien belle région !
– Pardon je ne comprends pas, vous pouvez parler en espagnol ?


LES CATALANS VOUS ÊTES DES ESPAGNOLS !!! MOUHAHAHAHA !