Vivre en Australie : c’est bien ou c’est chiant ?

Par   août 19, 2014

Je sais que l’Australie est une destination de rêves pour beaucoup. On s’imagine les plages immenses, les surfeurs, un mode de vie kikoolol, des fêtes sur les plages, que des gens sympas, etc…

australia sydney palm strategicalblog
L’Australiiiiiiiiiiiiie, c’est troop beaaaaaaaaau !!!!!

Perso, je pensais y vivre et passer toute ma vie en Australie. Mais ça c’était avant.
Après quelques temps dans cet immense pays, les points négatifs ressortent de façon criante.
Il n’y a pas d’Eldorado : l’Australie a ses avantages et ses défauts.

Vivre en Australie sans être dans une ville portuaire n’a pas beaucoup d’intérêt : j’ai trouvé Sydney et Brisbane sympas, Melbourne plutôt moche en dépit d’une nightlife animée, Gold Coast banale et Cairns ne vaut que pour la barrière de corail et les excursions (chères) aux allentours, la ville en elle-même est moche et minuscule.

Je n’ai pas pu faire Uluru par manque de moyens. Ni Perth, j’ai d’ailleurs trouvé que les villes manquaient d’identité propre. En regardant mes photos, je me dis: « mais, c’était où ça? »; le truc qui ne m’était jamais arrivé avant.

Budget :

Tout est hors de prix en Australie, que ce soit la nourriture- même basique, à l’instar des loyers –des transports merdiques (pourtant très chers), des excursions, ainsi que la plupart des musées, etc.

sydney view hills
Vue depuis chez ma famille d’accueil à Sydney. On y voit le fameux Harbour Bridge.

Nourriture :

En Europe même fauché/es, vous pouvez toujours vous payer des tapas en Espagne (voir photos vraiment cools), de la pâtisserie bonne et pas cher en France (notre nourriture est réputée mondialement pour quelque chose, il faut voir ce qu’on trouve ailleurs), et s’il fait chaud : un jus de fruit, une glace, etc.
Si vous allez du coté de l’Europe de l’est, votre pouvoir d’achat est décuplé.
Bah en Australie, tu peux oublier ça ! Le moindre truc : par exemple sandwich hyper basique (2 tranches de pain dégueu + un truc au milieu), coûte déjà 8$. Pareil pour la nourriture en super marché, les légumes, les fruits, les pâtes, etc, tout est hyper cher !

Loyer :

Une modeste minable piaule (les maisons ne sont pas solides, et sont très facile à cambrioler, de plus il y a de nombreuses inondations à Brisbane, des risques d’incendies considérables à Sydney, des crocodiles au nord, des araignées énormes de partout), coûte au minimum 200-300$/semaine, plus si vous êtes dans une grande ville.
1000$/mois, c’est vraiment le minimum et vous aurez un taudis + bestioles incluses.

J’ai aussi lu sur un forum que même le camping sauvage est payant !

Bref, le moindre truc coûte une blinde, donc si vous passez par là, assurez-vous de ne pas arriver les poches complètement vides (ou que la banque Papa&Maman® puisse vous dépanner rapidement).

houses brisbane australia
Transports :

Les transports publics sont les plus merdiques que j’ai vu dans un pays développés. Plusieurs fois il m’a fallut 3h (trois heures en vrai) pour aller de l’aéroport d’une ville à sa banlieue, à cause de leur foutu trains toujours en panne, vous perdez un temps fou en déplacements, en plus tout est très mal indiqués. Ridicule.

Le gouvernement se garde bien de les améliorer, comme ça les australiens dépensent en achat de voitures, assurances, carburant.

Ne pas avoir de voiture est vraiment handicapant, car les villes sont incroyablement étendues où contrairement en Europe, il est possible de faire en ville, presque toutes les distances à pieds.
Cependant, avoir un véhicule vous expose à des frais astronomiques (carburant hors de prix + distances de folies, parkings payants, amendes abusives, etc).

Dans tous les cas vous êtes perdant.

Merci l’Australie !

australia departure
Le pays où tout ce fait en avion!

Jobs :

Contrairement aux récits utopiques sur les sites commerciaux (qui veulent vous vendre un pack à 6999€ pour un billet aller-retour), trouver un job n’est pas si simple en Australie, surtout dans les petites villes : pour les jobs non-qualifiés le visa WH est impératif, mais pour les jobs nécessitant un diplôme, un visa résident sera exigé.

Dans tout le cas la concurrence est rude et le marché n’est pas aussi bon qu’il y a quelques années.
Et en tant qu’immigré, vous êtes très désavantagé. Quant aux salaires apparemment alléchants, ils sont calqués sur le coût de la vie.

Ambiance :

Les Australiens sont très sympas mais le manque de culture flagrant, risque de vite vous taper sur les nerfs.
C’est un pays magnifique, mais il manque vraiment un truc : j’adore les monuments historiques, or il n’y a rien de tel là-bas : Même la cathédrale St Marie de Sydney a été artificiellement vieillie pour faire genre (la lose quoi).

cathedral sydney old

Les plages sont magnifiques, mais bon, si tu te baignes, tu meurs (en gros, c’est ça) !
Niveau mode : les Australiens sont très ploucs (mais bien sympas, hein). J’ai trouvé les vêtements moches, chers et un peu clownesques.

Ils ont aussi un gros accent de paysans –on dirait qu’ils font exprès de parler un peu comme des débiles. Même avec un très bon niveau d’anglais, c’est assez déstabilisant au début.

L’Australien moyen à très peu de culture générale, je ne sais pas si c’est à cause de la taille du pays, mais ils n’ont pas l’air de savoir grand-chose de ce qui se passe dans le monde…

Les Australiens te sortent des « No worries » tous les trois mots et sans raison.

C’est marrant au début, mais tu te rends compte qu’il est impossible d’avoir un renseignement précis : vouloir tout prendre « à la cool », les rend négligés et négligents. Avec eux, on est toujours dans le flou. Ca devient vite insupportable, lorsqu’on à besoin d’un tant soit peu de rigueur.
Ils me font un peu penser à des hippies alcooliques.

Les Australiens n’ont aucune notion de l’écologie, pas de tri, beaucoup de gaspillage, etc.
Bonus : Un groupe chimique australien veut envoyer ses déchets en France.
J’en ai vu qui faisaient des machines à laver tous les jours, avec deux tee-shirts dedans… -_-

sydney by plane
C’est tout plat donc ça s’inonde facilement…

Climat :

Le climat change trop vite : à 11H tu crèves de chaud en tee-shirt, 1H après tu rajoutes un pull et encore deux heures après tu peux mettre ton manteau ! Comme ils disent : 4 saisons en une journée.
La nuit tombe tôt et vite, il n’y a pas de coucher de soleil, ça tombe d’un coup à 16H30/17H, déprimant.

Visa/Immigration :

Immigration est trop stricte et prolonger les visas est long, chiant et difficile.
Le visa étudiant est l’un des plus chers au monde ! Si vous êtes sur la liste des métiers demandés en Australie, votre visa résident coûte 3000€ ! Je trouve que c’est carrément de l’arnaque !

En plus du visa, il faut un billet de retour pour embarquer vers l’Australie. Faites attention si vous n’avez pas de dates fixes de retour, ça peut être compliqué ensuite pour changer votre foutu billet.

Sur le marché du travail et socialement, les immigrés sont très désavantagés : vous payez des taxes mais ne récupérez rien en avantages (cotisations diverses : chômage/retraite, sécurité sociale, etc).
Même les Néo-zélandais sont désavantagés, alors qu’il y a des accords entre les deux pays !

autumn australia
Universités/Etudes en Australie :

La plupart des universités – en plus d’avoir des frais qui coûtent plusieurs reins – sont incroyablement isolées. Quand j’écris « isolées », ce n’est pas un « peu loin ». C’est vraiment au milieu de la pampa, ça plus les transports merdiques ; avec l’éloignement votre séjour risque vite de devenir cauchemardesque !
Les Australiens peuvent faire des prêts très avantageux auprès de leur gouvernement, mais les autres doivent payer cash.

NB : les écoliers ont des uniformes jusqu’à la fin du lycée, souvent avec des chapeaux de cowboys à cause du soleil.

australia sydney hills up

Faune et flore (surtout faune) :

Des araignées et des serpents gros comme des vaches, venimeux, fourbes et méchants aussi !
Des plages magnifiques où il est impossible de se baigner : des méduses tueuses perfides, de requins, des crocodiles au nord, des courants violents de partout…

Des sandflies (saloperie d’uber-moustique) aux poulpes venimeux : toutes les bestioles veulent votre peau !

Australia north
Le truc hyper rassurant quand tu veux aller te baigner…

Bon, c’est joli l’Australie, mais ça ne fait pas tout.

PS : La végémite, c’est dégueulasse !

+ Australie : Aspects pratiques (Banque, Téléphone, Transports).

+ Liste des 10 endroits gratuits à voir à Sydney: que faire à Sydney?

90 commentaires sur “Vivre en Australie : c’est bien ou c’est chiant ?

  1. rentreratelleauboutdunmois

    Waow, dis donc ils prennent cher les Ozi chez toi… Comme tu dis il n’y a pas de paradis, mais n’oublions pas de prendre du recul et de voir comment nous accueillons nos touristes en France. 🙂

    1. Strategical Auteur du billet

      C’est sûr qu’en France tout n’est pas rose, mais je veux casser le mythe de « tout est génial en Australie », parce que c’est loin d’être le cas.

  2. Kendra

    Mais alors rien du tout ne te plaît la bas ?
    Après, our ce qui est des visas, je crois que la galère est la même aux Etats-Unis ou dans pas mal d’autres pays…

    1. Strategical Auteur du billet

      Si, l’Australie m’a bien plu globalement, mais pas pour y vivre ad vitam æternam.

      J’ai beaucoup aimé la gentillesse des Australien et les paysages magnifiques, principalement.
      Mais les inconvénients on été aussi très pénibles.

      L’Australie c’est 20 millions d’habitants dont la moitiée de touristes, pour un territoire immense, donc le coté si strict m’étonne un peu, ce n’est pas comme s’ils étaient surpeuplés.

  3. Fanny

    Je crois que tu n’as pas réussi à ouvrir les yeux sur un superbe voyage au bout du monde avec des paysages de fou. Sydney et Brisbane ne sont pas forcément les meilleurs endroits et les australiens sont super cools et accueillants, contrairement aux français ^^ (et je me suis baignée plein de fois, et je suis pas morte)

  4. Camille

    JE T’AIME !!!
    ENFIN QUELQU’UN QUI LE DIT !
    Nan serieusement, j’y suis depuis un an, ras le bol des francais qui te vantent le
    Pays comme le plus beau au moooooonde(alors qu’excuse moi mon Frere mais faut sortir de chez toi)
    Jai jamais ete aussi decue d’un pays, la bouffe est a chier, les paysages faut faire 4000kms avant de voir quelque chose d’exotiques.
    Le seul point qui peut remonter c’est le salaire (mais encore faut trouver le boulot)
    Alors Merci, MERCI, de dire tout haut ce que je ressentais, car apres ces derniers mois j’avais l’impression que c’etait moi le probleme, et tu me remontes le moral en me montrant que je suis pas seule !
    Je sais pas si tu t’y trouves encore mais bon courage !

    1. Strategical Auteur du billet

      Merci et De rien :mrgreen:

      Je te rejoins sur le coté : l’Australie hyper idéalisée.

      Tous les pays ont leurs avantages et inconvénients, pourtant un dirait qu’il y a une espèce de tabou sur l’Australie : tout le monde doit trouver le pays parfait. Moi je préfère dire les choses telles que je les ai vues.

    2. cedric

      je confirme tout n’est pas rose mais n’oublions pas que notre savoir est un bagage et que les opportunité ici sont plus grande apres je suis entierement d’accord avc tout ces exemples énnoncés!

  5. Kenza

    Je ne sais pas dans quel contexte tu es partie en Australie mais tu es très négative ! Ca fait deux mois que je vis à Melbourne, je paye $600 de loyer mensuel pour ma propre chambre dans un super quartier et j’achète mes fruits et légumes pour deux-trois dollars le kilo. Oui la vie est chère mais les salaires (exceptés les jobs de backpackers) le sont aussi. En France je ne gagnerai pas ce que je gagne ici (15-17 euros de l’heure en France en moyenne, le double en Australie). Quant aux cotisations, n’oublie pas le taxback pour les résidents temporaires… après il y a pas mal de choses dans ton article avec lesquelles je suis d’accord, et je ne suis pas non plus une grande défenseur de l’Australie (c’est le cinquième pays où je vis) mais tout n’est pas si noir et blanc 🙂

    1. Strategical Auteur du billet

      Tu as bien géré, il n’est pas cher ton loyer!! 0_0

      Du coup, tu comptes y passer ta vie?

      PS: Ce n’est pas tellement être négative, c’est juste ma façon de dire les choses. 😀
      L’Australie à des cotés sympas, mais je ne voudrais pas y passer ma vie.

  6. Joa

    Mon Dieu, je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi râleur et chauvin…
    Mais il fallait rester en France si ça ne te plaît pas, l’étranger !

    1. Strategical Auteur du billet

      Je n’ai pas écris qu’il fallait rester en France, ni que la France était mieux en tout (ce qui est loin d’être le cas), je dis juste que l’Australie a ses inconvénients aussi.

  7. Mélo l'imparfaite blog mode

    Je crois que t’as oublié la mention « sponsorisé par l’office du tourisme d’Australie » LMFAO. Je me suis bien marrée 😉

    Pourtant ton article n’envoie pas du rêve mais les photos font quand même envie ! Enfin pour moi l’Australie ça serait en road trip, pas pour y vivre donc forcément : voir ce qui est joli.
    Mais les bestioles dont tu parles y’en a j’en ai jamais entendu parler, ils ont l’air d’avoir de ces trucs !

    1. Strategical Auteur du billet

      Ahahah, oui, j’aurais dû leur demander tiens!

      Les paysages sont super, je pense que ça vaut vraiment le coup en camping-car pour faire le tour.

      Oui, ils ont un concentré de bestioles horribles et hargneuses! :mrgreen:

  8. LaRoux

    Je peux comprendre que l’Australie ne t’ai pas plu .. mais il y a des façons de le dire ..
    Je n’y suis jamais allée, & si je n’avais pas mon propre avis, après lecture de ton article je n’aurais pas spécialement envie d’y aller .. Mais heureusement je connais des gens qui ont & qui vivent toujours là bas, qui travaillent, et pas en simple PVT ou en simple touriste (prolongé ou pas)… Oui le pays est cher, mais les salaires sont proportionnels (mon cousin y vit depuis deux ans, il adore, vit comme en France, et ne compte pas repartir de si tôt..).. Où est le problème ? Ah oui pour le touriste tout est trop cher, parce que le touriste veut tout, tout beau, mais gratuit ! Si l’Australie c’est trop cher, faut aller en Asie!
    Pour ce qui est de l’histoire, il faut se renseigner avant d’y aller, c’est bien connu que ce n’est pas LE pays à voir pour son patrimoine ..
    Niveau climat, pour vivre à Lille, les 4 climats dans la journée ici aussi ça existe .. Ici en Août pas encore sorti une seule fois en tee-shirt ..
    C’est sur qu’après niveau immigration, taxes blabla … le français va se plaindre, lui vivant dans un pays d’assisté, où il peut gagner plus sans travailler que celui qui se crève toute sa vie, ou lui qui vient en pensant que la France oui c’est l’Eldorado, et en effet, pour lui ça l’est ! En France tout le monde vient comme il veut, très bien, acceptons que pour d’autres pays ce n’est pas la même chose .
    Le terme plouc euh .. il doit bien y avoir des ploucs ici aussi non? Peut-être qu’ils se sont dit la même de toi (?) , et « ils parlent comme des paysans » viens dans le nord, tu verras ceux qui parlent comme ça hein (mais tout le monde n’est pas comme çà ET DIEU MERCI !!!)
    Bref, je ne suis pas d’accord avec ton article, mais après chacun son avis bien entendu !

    1. Strategical Blog Auteur du billet

      Je ne dis pas que la France, c’est mieux.
      D’ailleurs un pays n’est pas vraiment mieux qu’un autre, tout dépend de ce qu’on est venu y chercher.

      Je ne cherche pas du « tout beau, tout gratuit », mais la majorité des articles sur le net (souvent écrit par des gens qui n’y sont jamais allé) dépeigne l’Australie comme un parfait Eldorado.

      Il y en a qui adore, et c’est super pour eux! Mais j’ai aussi rencontré des australiens qui veulent quitter leur pays.
      Mon article exprime mon avis : oui on a aussi le droit de trouver que l’Australie a beaucoup d’inconvénients!

  9. charlotte

    salut,

    ca fait du bien de lire autre chose sur l australie.
    j en marre de passe pour ma maudite francaise jamais contente!

    moi j ai fait 2002/2003 3 mois en nouvelle zelande enchaine sur 4 mois en australie WHV ( qui venait d etre re instaure pour les francais , car ca aussi faut le dire, nous n etions pas du tout les bienvenus!
    deja j ai pu comparer nz oz .
    imagine un mois d ecart par rapport a la surface sachant qu en australie j ai bosse.
    et apres 2008/2011 : vivre a sydney.

    je vivais dans ma bulle, la galere pour trouver un boulot digne de ce nom , declarer, horaire fiables,
    mais faut que tu saches qu icite c ets PIRRRRRRRRRRREEEEEEEEEEEEE !!!
    je vis a MONTREAL depuis 3 ans, et la bonjour c est encore plus coton!

    au moins en australie tu as le temps , la plage
    ok appart merdique mais tu vis a la mer…

    et puis en australie tout le monde pensait que nous etions en vacances!
    parlait de venir , mais trop cher , ou genrechez moi c est l hotel!
    ( je venais d accoucher en plus)
    moi que ma mere est venue me « voir » , 15j ( j etais coicee 11j a l hosto : la deprime!!!)

    je suis contente d avoir fait le road trip en 2003, car sinon on aurait rien vu.
    cher super loin
    qd en france tu fait 800km en 8H la il te faut une journee et demi…

    et puis les australiens, comme les anglophones, comme les canadiens ( quebecois plus) son fiere de leur origine? et tres fourbes , du coup c est oui oui sourir , mais rien derriere… boulot comme ami… ( enfin que tu crois!)

    bref , ce sont des belles annees, de beaux voyages de loin
    on y a vu des belles choses mais a quel prix
    prive de ma famille
    je vais rentrer en france j aurais perdu 7 ans proffessionnel sans meme etre a l aise .
    ah oui : j ai des copines qui ont du avance leur frais d accouchement !! 6000$….
    a montreal c est pire , tu vas a l hopital pour une gastro! et t y passes 9H sans voir personne
    moi une semaine pour dignostiquer une fausse couche et l enlever (j y allais tous les jours et j attendais!!! lundi au vendredi 18H je sortais enfin!)
    bref y a bien pire!
    apres c est pas tout le monde qui a des alertes au requin, qui voit des baleines en se baladant , qui peut se payer 5$ un enorme verre de jus frais et bon ( pareil a montreal oublie tout fruit leg arrive congeler!)

    n oublie pas que se sont de  » nouveaux  » pays qui se sont construits une idendite
    genre c est moi a moi : bilan on paye plus cher car ils veulent faire du eux memes et ne pas importer ou prendre les bonnes techniques!
    maison de merde, pas isoler, qui s envole crame , betes qui rentrent, fenetres qui s ouvrent a moities impossible et nettoyer !
    merdique quoi.
    j ai rencontre un francais trop contente, d etre ici depuis 10 ans . oui moi je me suis fait mon entreprise ma maison ( en carton ! – mon pere est artisant – je connais un peu le domaine!) et t auras quoi a la clef? retraite?
    aucun avantage social ….

    les francais sont pourris gates mais ils ne s en rendent pas compte car c ets normal
    en meme temps on s est battu aussi …
    en australie , si tu fais greve t es virer ( voir construction de l opera de sydney en autre !!!!)
    marche ou creve!
    les vieux bosse tjs
    meme chomage pour tous et pas longtemps
    biensur moi expat j avais que dalle ca va s en dire !
    on fait marche les finances mais on a rien.
    a montreal il y a un parteneriat mais genre mon visa m emeche de bosser avec les momes : surper c ets mon job
    je dois passer une visite medicale ( tuberculose!) a 300$ , et d autre chose et demander des antecedent judicaire ( en france il me l ont envoye gratuits) ici c est 98$ et tu ne peux pas te le demander, ( 17 conatcts j ai lache l affaire) et tu ne peux pas bosser sans ….

    bref je te passe les alleas…
    en plus ils sont tous billingues de naissance ici , nous francais on parle comme des merdes ….

    aller je stop!
    a bientot

    charlotte~!

    1. Strategical Auteur du billet

      Merci pour cette longue réponse!

      Pour le coup c’est la Canada qui en prend pour son grade (je comptais y aller aussi). 😉

      J’ai aussi entendu parler des tensions sur le marché du travail quand tu n’es pas Australien.
      L’éloignement est problématique aussi, la moindre difficulté peut prendre d’énorme proportion.
      Ca résume assez mon sentiment, les paysages sont superbes, mais à quel prix!

  10. Yiyou

    Hé bien, hé bien, tu risques de vexer quelques uns de nos amis Aussies !
    C’est intéressant d’avoir un avis aussi cash qui égratigne le portrait un peu trop idyllique qu’on entend souvent à propos de ce pays. En tous cas tu m’as bien fait rire, surtout la partie sur l’accent, c’est vrai que c’est un peu ça xD
    Je n’y suis allée qu’en vacances il y a quelques années, à Sydney et j’avais trouvé les Australiens très accueillants, sympas et pas si bêtes que ça ! Je pense que ça dépend beaucoup du milieu dans lequel on évolue (grande ville/campagne etc).
    Après, c’est vrai que niveau ouverture d’esprit, bouffe, social etc. on se rend compte en voyageant que notre pays est pas si mal finalement !
    http://yiyoufrommars.blogspot.fr

  11. Shetalksabout

    Pfff… Ton voyage a l’air d’avoir été une pénitence!! J’espere que tu as tout de meme su t’amuser et que les rencontres que tu y as fait on fait un peu la balance.. Pourtant l’Australie a l’air tellement charmant… Toutes les injustices que tu cites, les prix exhorbitant, meme la nature… Ca fait peur!

    1. Strategical Auteur du billet

      Je me suis quand même amusée et j’ai rencontré des gens très sympas.

      Par contre, niveau transport, c’est carrément le tiers monde et dans la banlieu, c’est la jungle!

  12. Enmodebonheur

    Voilà de quoi en refroidir plus d’un !
    Les personnes de mon entourage parties en Australie sont celles en perdition, qui ne savaient pas trop quoi faire de leur vie alors sont allés là-bas. Pour une partie, l’aventure n’a pas été si concluante voire parfois catastrophique. J’étais déjà plutôt refroidie avant ton article du coup…

    Je me contenterai d’y aller pour les vacances (quand j’aurais le budget haha…). En tout cas c’est cool de lire des articles comme le tien. Certes, chaque expérience est personnelle mais il y a quand meme des réalités comme le cout de la vie (et ces fuc*ing insectes, animaux et autres) qui sont incontestables.

    Xx
    Julie

    1. Strategical Auteur du billet

      Merci bien! :mrgreen:

      En effet, il faut avoir le budget, pour les billets d’avion en plus, le prix peut devenir astronomique en fonction des dates!

  13. ThatsMee Ayelee

    Waouh
    Ton article est violent.
    Et tellement loin de ce que j’ai vécu quand je suis allée vivre 1 an en Australie…
    Combien de temps y es-tu restée?
    Une chose est sûre, j’y ai habité au début des années 2000 et à l’époque, c’était idyllique. Je comprends que les choses aient changé. J’y suis retournée l’an dernier, j’ai également constaté que le coût de la vie avait été multiplié par 3 au moins.
    J’avais mis un peu de temps à me faire des amis, mais ce sont aujourd’hui des gens avec qui j’ai encore des contacts et certains sont même venus me voir pour un événement un peu spécial !
    Après, je pense qu’on ne va pas en Australie pour la culture, du moins ce type de culture. Leurs plus anciens monuments doivent avoir 40ans, et j’exagère à peine. Et à la fois, j’habite à Paris, et je ne fais pas des visites de vieux monuments ou d’expo tous les 4 matins, même si j’adore ça et que j’en parle sur mon blog.
    C’est le style de vie décontracté qui est plaisant là-bas. Et ça peut ne durer qu’un temps. J’ai un peu l’impression que tu es partie en te disant que c’était l’eldorado… Je comprends dans ce cas ta déception.
    Moi j’en garde un merveilleux souvenir, et aujourd’hui, si je ne me vois plus vivre là-bas, c’est plutôt parce-que c’est trop loin, que je ne me vois pas infliger à mes parents (ni même à moi) les 24h de voyage pour me voir une fois par an…

    Bref, chacun son expérience… C’est dommage que a tienne ait été si médiocre. As-tu passé une tête à Adélaïde? A l’époque, j’avais trouvé que c’était un bon compromis, ni trop grand, ni trop petit…

    *ThatsMee Ayelee*
    http://ThatsMee.fr

    1. Strategical Auteur du billet

      Je ne suis pas passée par Adélaïde.

      Sinon, tu as raison sur le fait que j’idéalisais l’Australie – les articles idylliques qu’on trouve de partout sur le net ne montrent pas cette réalité.
      C’est dommage car le choc est d’autant plus rude.

      Par contre mon voyage n’a pas été catastrophique, loin de là. :mrgreen:

  14. Marine

    J’y suis restée deux mois en famille d’accueil et je reconnais certains points énoncés. Je vivais près de Melbourne et j’ai visité Sydney et Port Douglas près de Cairns. Il est vrai que niveaux culturels c’est zéro, aucun monument ou musée intéressant. Et bien sûr le prix exorbitant de toutes choses et la vegemite qui est absolument immonde mais qu’ils mangent tous au petit-déj ! Bref moi non plus je ne m’y installerais pas, même si j’ai vraiment aimé mon voyage^^
    Bises, Marine

    1. Strategical Auteur du billet

      Merci!

      Ca allait en famille d’accueil? C’est un peu la lotterie ça des fois!

  15. Cathie

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi. Certes c’est ton blog et tu écris ce que tu penses mais faut avouer que tu n’as pas été très objectif ( sans t’y offenser, of course ! tu remarqueras que j’ai mis mon mail et mon prénom donc je n’ai pas à me cacher ^^ ).
    J’ai été là-bas un an et demi ( de Juin 2012 à Février 2014, je pense que nous étions plus au moins à la même période ). Certes il y a des inconvénients mais aussi des avantages ( comme chaque pays, ce n’est pas nouveau ! ) et ça il ne faut pas les oublier !
    Je suis d’accord avec toi que la vie est extrêmement chère, les études y compris mais tout Australien, immigré ou traveller te le confirmeront. Les salaires sont bons. Faut penser que nous sommes immigrants, pas forcément bilingue et pourtant ils nous donnent une chance de travailler. Penses-tu sincèrement qu’en France ça serait le cas ? Personnellement, je n’ai jamais eu de problème pour avoir un job, payer mes factures, manger à ma faim, voyager dans le pays presque entier ( j’ai même fait l’Asie pendant quatre mois après l’Australie ) et m’amuser ( sachant que j’avais une voiture ) et ça sans demander sous sous aux parents 🙂
    Concernant les animaux, il ne faut tout de même pas exagéré haha ^^ Ça me fait vraiment rire quand je lis des articles ( le tien ou un autre ) car ayant vécu dans une ferme de moutons dans le Outback bien perdu pendant 6 mois, je n’ai croiser qu’un serpent et une araignée ! Ce n’est pas non plus la fête aux toilettes quand même ou je ne sais quel bêtise j’avais lu mdr 🙂
    Blâmer leur nourriture et leur paysage n’est pas très astucieux. Comme je dis tout le temps à toute personne qui me dit ça  » On ne peut pas avoir la France à l’étranger !  » sinon on rentre au bercail.
    Pour conclure, je comprends tu as eu une mauvaise expérience donc je comprend aussi ton post. J’ai connu des personnes qui pensaient comme toi dût à leurs mauvaises expériences. C’est normal mais il ne faut tout de même pas exagérer 😉 J’espère que tu te vexeras pas, ce n’était pas l’objectif de mon commentaire.
    Sur ce, je te souhaite une bonne soirée ( je crois que c’est le soir en France ) ou une bonne journée ( si t’es encore en Australie ).

    1. Strategical Auteur du billet

      Non, ne t’inquiète pas il en faut plus pour me véxer. 😀

      Je suis allée en Asie aussi. Je ne chercher pas a avoir la France à l’étranger.
      Je ne « blâme » pas la nourriture, je dis que c’est cher pour ce que c’est et j’ai trouvé les paysages très beaux.

      Beaucoup de gens que j’ai rencontré galéraient pas mal pour trouver un job (des backpakers aux titulaires d’un PhD), tu es dans un secteur spécial pour trouver si facilement?

      1. Cathie

        Pendant toute ma période j’ai travailler dans la petite enfance sans avoir de préalable ni d’expérience. J’ai travaillé dans les crèches, dans les écoles maternelle en tant qu’institutrice et Nanny dans une ferme ( pour prolonger mon visa ).
        À la base, j’ai des études et des expériences dans le commerce et le marketing. N’étant pas à l’aise avec la langue anglaise j’ai préféré aller dans ce domaine qui est juste trop cute et enrichissant humainement ! Cela m’a beaucoup changé et je vois la vie bien autrement.
        Je trouve sincèrement que les Australiens donnent souvent la chance à qui veut travailler, il faut juste saisir la chance et bien sur être rentable car faut comprendre qu’on leur coûte de l’argent ^^ sachant que je ne suis pas du tout bilingue, on va dire que j’ai l’anglais de base ( et même aujourd’hui je rigole des bêtises que je pouvais dire en anglais pour me faire comprendre ).
        J’ai aussi connu beaucoup de backpacker qui ne trouvait pas de job mais la plupart d’entre eux sont ceux qui chill le plus et les moins motivés ( attention, je ne mets pas tout le monde dans le même panier mais c’était en général ).
        Les personnes qui viennent en Australie pensent que la vie est facile, qu’ils vont trouver du boulot en buvant une bière sur Bondi ou Uluru. Oui la vie est simple, oui tu auras du boulot, oui tu t’améliorera en anglais, oui etc etc …. mais seulement si tu mets du tiens ( on va dire que c’est pareil de partout ^^ ).

        1. Strategical Auteur du billet

          J’étais dans des familles d’accueil et j’ai l’impression que la situation est compliquée en ce moment. Plusieurs bon profils (qualifié/es, travailleurs/euses, etc) avaient perdus leur job et retrouvés un autre mais moins bien payé. Quant aux Néo-Zélandais, ils pensaient repartir chez eux (pas bon signe).

  16. Louise

    On reconnaît bien la française en balade… Évidemment que c’est pas l’eldorado mais faut peut-être pas exagérer!! Culture générale et vêtements, ce sont tes critères d’immigration? Retourne en France, les gens sont mieux sapés !

  17. Bloupe

    Je vis depuis plusieurs mois en Australie et ton article est un resume de tout ce que je n’aime pas chez les WHD et assimiles qui debarquent avec leur culture francaise, leur esprit etroit et aucune volonte de s’integrer. Si tu etais venues en Australie pour y retrouver les memes choses qu’en Europe, bien evidemment tu as du etre extremement decue. Je vis et travaille ici et le cout de la vie est bien moins eleve qu’en France. En France je peinais a finir mes mois, pourtant je n’etais pas au SMIC et je ne vivais pas a Paris. Mais je devais surveiller toutes mes depenses. Ici, j’ai l’esprit libre, par rapport au salaire de base, les prix sont bien plus bas (rappelons que le SMIC ici est a 12 eurs de l’heure net d’impots).

    Concernant la culture, leur histoire est differente et ils ont forcement bien moins de monuments historiques mais cela ne veut pas dire que la culture est absente (et je suis une passionnee d’histoire). Il ne faut pas confondre absence et difference de culture.

    Le logement est cher? Laisse moi rire. En France, je vivais dans un joli appartement de 80m2 que je payais 850euros/mois. Ici, j’ai une grande maison de 220m2 que je paye 1100 par mois…

    Carburant hors de prix ? On parle bien de l’essence a 0.95euros le litre ? La j’avoue que je ne comprends pas vraiment.

    Ah et pour info, meme en tant qu’immigree je cotise pour ma retraite. Et si je pars d’Australie, cet argent m’est rendu…

    Le climat. Difficile de parler d’un seul climat pour un pays aussi immense ! Cela depend enormement d’ou tu es. Si les 4 saisons en une journee sont frequentes a Melbourne par exemple (connue pour son climat capricieux) c’est totalement different dans le Queensland ou on peut aller a la plage en plein hiver. D’ailleurs en parlant de la plage, merci de ne pas tomber dans le cliche. Je me suis baignee des dizaines et des dizaines de fois sans voir un seul requin, crocodile, meduse ou je ne sais quoi…

    Bref, ton experience est tres loin de « la vie » en Australie mais plus d’un voyage longue duree et n’est donc pas du tout basee sur des criteres fiables et realistes selon moi. Certes obtenir le visa est complique mais tous ceux que je connais qui ont reussi n’ont plus aucune envie de repartir en France. Chaque jour qu’y passe me conforme cette impression que je ne risque pas de rentrer !

    1. Strategical Auteur du billet

      Je ne dis pas que la France c’est mieux, par contre l’Australie ne me convient pas (ni la France, ni Taiwan, hahaha).

      Ton expérience est intéressante mais tu restes trop dans le vague, je pense que ça aiderait vraiment les lecteur/trices si tu developpais plus pour celles et ceux qui veulent aller en Australie sur du long-terme.

    2. Heldan

      Bonjour, vous etiez ou en Australie ? J’envisage de partir 1 an. Faire 6 mois à Sydney et 6 mois dans une autre ville.
      Que me conseillez vous ?

  18. Cliclou

    Et moi qui me faisait une idée tout autre de la vie en Australie ! Je pensais que c’était un pays abordable avec des gens cultivés qui comptent beaucoup sur les études, mais j’avais vraiment tout faux !^^

    1. Strategical Auteur du billet

      Il vaut mieux se faire une idée par soi même.

      Comme il vaut mieux ne pas trop idéaliser un pays avant de s’y rendre 😉

  19. Sophie

    Bonjour,

    J’aurais aimé apporter quelques modifications à ton article.
    J’ai passé un an à Brisbane, pour terminer mes études.
    J’habitais en centre ville de Brisbane, et je me rendais à pieds à l’université, certes à 2km mais pas si excentrée comme tu sembles l’indiquer.
    Mon loyer? 165$/ semaine, eau, internet, électricité compris. Certes ça reste plus cher qu’en France, mais loin des 1000 $/ mois voire plus (si j’en crois ton article, étant donné que Brisbane est quand même une grande ville).
    La nourriture? Depuis quand n’es tu pas rentrée en France? Le prix des viandes et poissons est le même qu’en France, les fruits et légumes beaucoup moins cher, tout comme le basique (riz, pates…)
    Les transports: tu veux rentrer en taxi en pleine nuit tu en as pour 8 à 12 $. En France? Minimum le double.
    Le train qui t’emmene à l’aéroport de Brisbane met 30 min depuis « central station ». Melbourne tu en as pour 30 min de bus, et Sydney 35 min de train. Je n’ai jamais eu de soucis avec les trains. Certes les bus ont un problème de ponctualité.

    Notion d’ecologie: des poubelles de tri à chaque coin de l’université, pas sure que l’on ait ça chez nous.
    Climat: nous sommes en août, donc en hiver. La nuit tombe certes plus tôt que chez nous.. et encore, en plein mois de janvier à 17h30 c’est souvent déprimant. Mais le jour se lève aussi plus tôt. Les australiens en profitent pour aller surfer ou courir avant le boulot. Si tu restes quelques mois tu verras que d’ici octobre les jours rallongeront.
    C’est tout plat? Es-tu vraiment allée à Brisbane? Après une journée de boulot je peux te dire que tu morfles à te taper les maxi montées.

    Visa immigration: le visa étudiant est cher en effet. Mais pris en charge à moitié par l’université de départ, et l’autre moitié étant prise en charge par l’université d’accueil.
    J’ai également eu un visa stagiaire, pris en charge de moitié par ma structure d’accueil.
    Le visa résident, si tu le demandes dans le cadre d’un job est pris en charge par l’employeur, et dure la durée de ton contrat.

    Pour ce qui est cotisations etc, le système australien est calqué sur le système américain. Ce n’est pas le fait d’etre immigré qui est desavantageux mais bien leur politique, si tu la compares à celle de la France. Les assurances sont chères et le système de retraite n’existe pas comme il peut exister chez nous.

    Faune et flore: les plages sont en effet magnifiques et accessibles, si tu respectes les endroits indiqués par les lifeguard. Sinon je te rejoins sur le fait que ça reste périlleux, même s’il existe des combis anti « méduses boîtes » (oui c’est leur nom)

    En espérant une réponse de ta part (j’aime beaucoup les débats).

    Sophie.

    PS: La vegemite c’est en effet horrible.

    1. Strategical Auteur du billet

      Merci pour les précisions et cette longue réponse.

      Quand j’écris « tout plat » c’est par rapport au niveau de la mer – c’est flagrant depuis l’avion, et à Brisbane (même s’il y a des montées), la rivière est laissée en mode kikoolol – sans berge, d’où les fréquentes inondations, c’est débile je trouve. 😀

      Pour la nourriture, oui c’est cher en France, mais nous on n’a pas la place, alors qu’en Australie ils ont un espace de fou. S’ils faisaient plus de culture, ça ferait baisser le prix.

      Tu étais à Griffith? Parce que je suis passée à Bond (Gold Coast) et à James Cook (Cairns), c’était tellement isolée, une horreur!

      Pour le visa, si tu ne pars pas en échange (pour aller faire un master ou PhD), ça coûte horriblement cher et tous les frais sont pour toi.

  20. Pauline

    Alors autant je vis en Australie depuis 4 ans et la France me manque terriblement…Autant je te trouve vraiment dure avec l’Australie!

    Par ex oui tu payes des taxes mais tu recuperes egalement beaucoup avec les tax back. Tous les Australiens ne sont pas des incultes, si tu vas a Sydney ou a Melbourne tu as qd meme des chances de rencontrer des gens tres interessants! (bon moi j’habite a Darwin c autre chose, j’avoue).

    Si tu es fan de nature, de grands espaces, l’Australie a beaucoup a apporter de ce cote la!

    Niveau transport j’ai trouve ca globablement correct, bien mieux qu’en France (cad trains propres, a l’heure, avec toilettes publiques propres ds les stations, etc)

    Je suis la premiere a dire qu’il ne faut pas idealiser l’Australie mais il y a qd meme des points positifs a y viver! (= trouver du boulot relativement facilement, gens acceuillants, entraide, mode de vie relax etc)

    Mais bon moi aussi la culture et le fromage me manquent 🙁 encore une fois je vis a Darwin, la vie serait qd meme bien meilleure a Melbourne par ex! Meme si c magnifique ici!

    1. Strategical Auteur du billet

      Les transports, ça dépend, où, j’ai vraiment eu plein de problèmes à Brisbane et Sydney, quand aux horaires, un qui passe toute les heures..mouais, bah tu peux être à l’haure avec ce genre de timing…

      Je ne dis pas que tous est a jeter en Australie, hein, mais j’ai été déçue par rapport l’image que renvoie le pays.

      PS: Melbourne est la ville que j’ai le moins aimé! 😀

  21. Bob

    Je vis en Australie depuis environ quatre ans, et je dois dire que je suis tout à fait d’accord avec ton analyse: l’Australie a peut-être des côtés attrayants, mais elle est bien loin d’être ce fameux « Eldorado » que certaines personnes et médias ont pu vendre.

    Je n’avais pour ma part aucun a-priori, positif ou négatif, sur l’Australie, et suis venu m’installer ici car c’est le pays d’origine de ma compagne. Je précise que je ne chercher pas ici à comparer l’Australie à la France (ou à un autre pays), mais plutôt à donner mon avis sur certains points souvent abordés par les candidats à l’expatriation.

    Je confirme que s’il est encore relativement aisé de trouver un job de bureau de merde (type service client, vente, etc…) dénicher un « vrai » travail relève du parcours du combattant, et ce même en étant bilingue et muni d’un visa permanent. Les salaires sont effectivement bien plus élevés qu’en France, et les impôts relativement bas, mais le coût de la vie est absolument exorbitant, en particulier en ce qui concerne l’immobilier, les biens de consommation, les tarifs des bars et des restaurants, mais également l’eau et l’électricité. Le coût des dépenses de santé peut également, dans certains cas, être prohibitif (les soins ne sont pas toujours gratuits, loin s’en faut).

    Petit aparté: les tarifs pour internet et les téléphones portables sont particulièrement scandaleux, surtout quand on sait que l’Australie se classe derrière des pays comme la Russie, la Roumanie ou la Pologne pour ce qui est de la vitesse globale d’internet.

    J’avais entendu dire que les Australiens étaient des gens sympas et du genre décontracté. Si cela peut paraître vrai au premier abord, on se rend vite compte que la plupart du temps cette sympathie n’est qu’une façade. La plupart des Australiens que j’ai rencontrés sont non seulement parfaitement incultes et incompétents, mais également fiers de leur bêtise et de leur ignorance. La plupart d’entre eux nourissent un complexe d’infériorité marqué vis-a-vis des autres pays développés, et une aversion presque pathologique pour les pays du « tiers-monde » et leurs habitants. Je n’ai pour ma part jamais fait l’objet de remarques racistes, mais, à titre d’exemple, une responsable d’agence immobilière a avoué très naturellement à ma compagne et moi même qu’elle avait refusé de louer un appartement à une famille indienne car la propriétaire « n’aime pas les Indiens, et moi non plus d’ailleurs ». Bonne ambiance… L’Australie, c’est le mélange improbable d’un hygiénisme quasi totalitaire et d’une beaufitude extrêmement paysanne.

    Pour ce qui est culture et patrimoine, il est exact que les villes n’ont pas d’identité propre, et qu’elles cherchent désespérément à s’en fabriquer une de manière artificielle à coup de grands projets d’aménagement urbain hideux et insipides (Fed Square, South Bank, Docklands et South Wharf à Melbourne, Darling Harbour à Sydney, l’intégralité de la ville à Brisbane et Gold Coast…). Pour ce qui est de la nourriture, si l’on trouve de bons restaurants et à peu près tous les produits alimentaires que l’on souhaite à Melbourne et Sydney (à condition d’y mettre le prix), il n’en va pas de même pour le reste du pays. Plus généralement, la majorité des Australiens finissent le travail tôt, et dinent tôt. Mis à part quelques rues où tous les bars et restos sont regroupés, les villes sont totalement désertes après 19h.

    La « culture » en Australie se résume à quelques musées (inintéressants), une majorité de restos servant de la nourriture fade et chère, quelques beaux paysages mais séparés par plusieurs milliers de kilomètres de plaines arides extrêmement moches, et quelques évènements sportifs (style Melbourne Cup ou State of Origin) dont vous n’aurez sans doute rien à foutre et qui seront l’occasion pour les locaux de se mettre sur leur trente-et-un avant de se bourrer la gueule et de finir la soirée à se battre et à dégueuler dans une benne à ordures.

    Venu ici, je le répète, sans aucun a-priori, j’en suis pour ma part arrivé à détester ce pays et ses habitants, mais attention: certains expatriés s’y plaisent beaucoup et ne reviendraient en France pour rien au monde. D’expérience, il s’agit souvent de personnes venant des régions les plus moches, déshéritées et déprimantes de notre beau pays, où ils exerçaient des métiers pénibles et/ou sous-payés. Les galériens à la dérive et n’ayant aucunes attaches dans leur pays d’origine y trouveront donc peut-être leur compte, pour les autres, réfléchissez bien.

    1. Strategical Auteur du billet

      Merci Bob, d’avoir pris le temps de laisser ton avis, c’est hyper intéressant, d’autant plus que tu restes objectif. 😉

      Je compatis car l’Australie m’a rapidement soulée. :mrgreen:
      Mais ça doit être pire lorsqu’on y affronte un racisme quotidien, là encore, je ne comprends pas, en Australie, il y a tellement de place, ce n’est pas comme si les ressources étaiens limitées.

      Surtout que quand j’y étais, je pensais toujours à ce qui me plaisait dans d’autres pays comme l’Espagne: coût de vie très bas, très belles plages, villes animées à toutes heures de la nuit, plein de fiesta, culture riche, cosmopolite, musées géniaux, monuments et architectures splendides, nourriture super et pas cher (tapas^^), etc, que l’Australie n’a pas (sauf pour le plages mais avec méduses^^).

      PS: Pour le coté australiens bourrés, je confirme aussi.

  22. ug

    Oh my goodness! Amazing article dude! Thanks, However I am experiencing issues with your RSS. I don’t know why I cannot join it. Is there anyone else getting identical RSS problems? Anybody who knows the solution will you kindly respond? Thanks!!

  23. Sam

    J’ai jamais rien lu d’aussi cliché sur l’Australie… C’est de loin, l’article le plus nul lu sur le web. Après, les français s’étonneront d’avoir une image prétentieuse mais tu en es l’exemple..
    -2/5 pour cet article a la con.

    1. Strategical Blog Auteur du billet

      Commentaire de rageux tout aussi cliché.

      Et tu es allé en Australie, sinon?

  24. Jess

    Merci pour cet article ! Je vis à Melbourne depuis 2ans et demi (sponsorisée) et je plussoie. Je suis déçue. L’Australie c’est joli, les gens sont courtois mais sinon c’est une pompe à fric. Avant de vivre là-bas, je vivais en Allemagne, et je m’y amusait beaucoup plus. La crise a créé une aura autour de ce pays, c’est comme la mode hipster, ça passera avec le temps.

    1. Strategical Blog Auteur du billet

      C’est super d’avoir été sponsorisée, je crois que ça devient de plus en plus rare! 😀
      Tu es dans quel secteur?

      Avant, j’étais comme toi, j’idéalisais le pays, mais il y avait trop de choses qui me manquaient.
      Les distances, les rues qui se vident dès 18H en centre ville, aucun monument historique, la nuit qui tombe tôt, les prix ahahah! etc

      Dis-toi qu’au moins, tu n’auras pas de regret en allant ailleurs.

      PS: Joyeux Noël!

    1. Strategical Blog Auteur du billet

      En efet, leur politique d’immigration me laisse pantoise, surtout qu’ils ont une espace vide incroyable à l’opposé des pays surpeuplés. :/

  25. Jeunes & Sportifs

    Hello,

    J’avais lu ton article quand tu l’as écrit, alors que je préparais mon voyage. Je m’étais dit « oulala elle est bien négative » (comparé à tout ce que j’avais entendu et lu). Puis après 3 mois d’aventure je le relis et franchement je suis d’accord avec chacun des points que tu as énoncé !!!
    C’était peut être l’Eldorado mais ça ne l’est plus c’est sur !
    Sans parler des prix, à mon goût les australiens ne sont pas spécialement Peace and Love (on entend sans cesse les klaxon sur Sydney) et les paysages ne sont pas intenses comme je l’aurai souhaité.

    Je suis heureuse de mon expérience mais il est hors de question que je sois hypocrite, tout le monde à des défauts même les pays !

    Laura

    1. Strategical Blog Auteur du billet

      Merci Laura, ça me fait plaisir, parce que j’ai écris un post dans ce style sur Taiwan – où beaucoup qui n’y ont jamais vécus ont fait des remarques pas vraiment sympas.
      Donc, je me dis qu’il faut vraiment y aller pour comprendre.

      J’ai rencontré quelques australiens très agressifs, il faut faire attention, parce que comme tu dis on a une image « peace and love » de l’Australie.

      En tout cas, il faut y aller pour savoir si on envisage un long terme ou pas, et ne plus idéaliser la destination!

  26. Louelymi

    Merci beaucoup pour ta description du pays. Avec mon mari nous souhaitions partir, mais nous hésitions à tous quitter. Et bien maintenant j ai une vision beaucoup plus réaliste et moins idillyque de l endroit. Et ça fait du bien d avoir lu les commentaires qui pour beaucoup vont dans ton sens.

    1. Strategical Blog Auteur du billet

      De rien Louelymi 🙂

      Le mieux quand on veut s’installer définitivement dans un pays, c’est d’y aller avant et d’y rester suffisamment longtemps pour voirs les inconvénients.

      Bonne chance pour tes projets en tout cas.

  27. fautes d'orthographe

    l’Autralie A ses avantages (verbe avoir ça pique les yeux)

  28. laura

    Bonjour, je me permets de répondre à ce post pour les gens comme moi qui à force de lire des trucs idylliques sur l’Australie finissent par passer le pas !! et oui je viens d’obtenir un visa 457 qui sur internet et tant convoité et qui en fait est juste un cauchemars.

    Je suppose que la plus part d’entre vous êtes étudiant au du moins peu avoir un visa HW, ce n’était pas mon cas mais hyper qualifié et chef pâtissier je me suis lancée dans l’aventure.

    J’ai commencé par y aller en vacance et rencontrer mon employeur voir quelques amis australiens que j’avais rencontré en France.Puis avec un agent de l’immigration décidé de venir et faire le visa.

    Ca à commencé par l’EILTS, là encore comme tout les témoignages (que je qualifie de bidon aujourd’hui) c’est trop facile EILTS les doigts dans le nez simple formalité ! Ben, non et tu as plutôt intérêt à le préparer, c’est très académique, très scolaire, et le niveau est loin d’être celui du collège ou celui d’un chef cuisinier ou pâtissier qui a déjà bossé à l’étranger et qui se démerde plutôt bien en anglais.

    Bref, les salaire sont plus élevé !! ben moi je dis que c’est carrément FAUX car fiscalement c’est juste un cauchemars !! résident permanent c’est 32% + une taxe sur les dollars gagné au dessus d’un salaire annuelle de 34000 aud par an. Bref en France pour le même salaire je paye 2800 euros en australie au environs de 9000 euros. Aucune taxes n’est vraiment récupérable quand tu partiras pour les résidents permanent sauf t’a retraite qui est de 9% de ton salaire est pour ma part c’est mon employeur qui la met sur un compte (fond pension, si le fond pension fait faillite tu perds tout ! ) Bref je me retrouve donc avec un salaire moins intéressant qu’en france d’environs 800e, je bosse autant d’heure qu’en France, pas de protection sociale (medicalcare) même si tu cotises dans tes impôts, et ça pour au moins 2 ans voir plutôt 4 !! Oui le cout de la vie en France a tellement augmenté que lorsque je suis venue en vacance je ne trouvais pas ça forcement exorbitant sauf l’alcool et les cigarette. Erreur encore de ma part !! si tu veux une voiture (vu que je bosse dans le bush en bord de mer pas le choix) l’assurance est juste exorbitante 200 e en France, pour un peu près la même c’est 1000 e…Bref on l’auras compris ici tu peux pas mettre un pieds dehors sans que ça cout un bras.En tant qu’immigré tu as toujours des trucs et des taxes à payer (traductions de document, permis de conduire, assurance de ceci ou cela,renouvellement de visa et à chaque fois c’est entre 300 et 2000 aux …)
    Je suis d’accord sur l’exagération des gens à faire des blogs sur la beauté de l’Australie, il y a des endroits sympas mais franchement pour les inconvénients, la distance et le prix il y a carrément mieux et oui là on pensera ce que l’on veut mais mieux même en France, largement. Les villes sont en effets très impersonnel, et les payages souvent les même et les plages aussi, bref on a vite fait le tour en fait ! .

    Alors peut être que les jeunes qui débarquent la bas c’est leur premier voyage et que ça sent la liberté du coup l’Australie reste un souvenir magnifique dans leur tête mais je suis d’accord avec se post !! Bosser avec les australiens c’est l’enfer, j’ai bossé avec des américain , japonais, chinois mais les australiens ils sont juste feignant dans ma branche, ils changent souvent de taf, du coup tu leur apprends des trucs et ils se cassent, il faut tout recommencer, le taf c’est pas leur priorité ( ben oui c’est le surf ! ) . Ils n’ont pas trop de parole non plus c’est à l’anglo saxon, c’est ça tronche d’abord. Et oui je suis d’accord, c’est des gros bouseux !! ils n’ont aucune culture de rien, ils parlent fort, c’est l’instinct de survie.Le manque de culture est quelque chose qui commence a te manquer au bout d’un moment, les villes n’ont pas de musée sauf les très grandes, peu d’expo, les concert c’est du folk blues (et franchement j’en peux plus)de plus l’accès à la culture dans les grandes villes et cher (c’est privatisé normale) même comparais à Paris.

    Mes amis sont de Sydney, ils sont musiciens et ils viennent de famille plutôt artistique mais en les côtoyant plus, étant sur place, je me suis aperçue que c’était pareil, un manque de culture incroyable, en effet ils ne se tiennent au courant de rien ils vivent sur leur île et ça dérape toujours quand ils ont bu un coup (ils parlent fort, des blagues débiles d’ados..).
    Moi je me retrouve dans ce post et je mets en garde les gens qui veulent faire la même démarche que moi. Je pensais que le choc de culture serait moins important et je m’attendait plus à mode de vie plus proche que celui des anglais, en fait hors mis la bouffe,ils n’ont pas grand chose d’anglais…

    A moins d’avoir des super postes de chercheur ou ingénieur (et encore pour ce genre de poste je pense franchement qu’ il y a mieux comme pays pour immigrer et surement plus raffiné ) je reste très réservé pour conseiller quelqu’un à y aller.

    De plus il faut savoir que la réputation des français là bas c’est celle que les HW donnent puisqu’ils sont en majorité, et l’australien à une image du Français qui bossent dans les champs mais certainement d’autre chose en général en ce qui concerne la main d’oeuvre !!

    En dehors de mon travail ,on me traite comme on pourrait, je pense, traiter un immigré d’Afrique en France, je pense que je suis confrontée au même problème et respect et regard qu’eux. Certes c’est une expérience mais je pense qu’il n’y a pas grand chose à creuser ici ! Je pense rentrer bien vite maintenant, tout ce qui j’y ai gagné c’est d’avoir perdu ma sécu en France, et je reviens avec moins d’argent qu’ à l’arrivé sachant que je suis plutôt du genre décroissant concernant mes dépenses. Pour moi l’Australie est une grosse arnaque si tu veux t’y installer..après si tu es amoureux de la région ou d’une personne là bas c’est une autre histoire mais il va falloir faire beaucoup de sacrifie.

    En tout cas il ne sont absolument au même niveau d’accueille que les états unis, qui est beaucoup plus intéressant ! Voilà je voulais aussi partager mon expérience.

    1. Strategical Blog Auteur du billet

      Bonjour Laura,

      Merci d’avoir pris le temps de donner ton avis. Et personnellement, je trouve que les avis négatifs sont beaucoup plus instructifs. ; )
      J’avais connu en Australie en Allemand sur la liste des métiers qu’ils demandent là-bas, le visa lui a coûté 3000€ ! … Et il n’a rien trouvé. -_-

      Comme tu dis, les étrangers sont très fortement taxés, beaucoup de néo-zélandais veulent retourner chez eux, car ils cotisent pour le chômage par ex, alors qu’ils ne le toucheront jamais en Australie, même s’ils y ont bossé toute leur vie !

      Puis c’est pareil, en Australie tout est hors de prix, même pour se balader, et sans voiture ont ne peut malheureusement rien faire là-bas, car les villes sont trop étendues et les transports trop merdiques!

      Bonne chance pour la suite en tout cas! : )

  29. tibaldo

    salut,
    je voulais savoir si on veux s’instaler à Melbourne et acheter un appartement ce là est il facile?
    je précise si on à genre entre 15 et 50 millions d’euro le visa est donner directement non?
    merci

    1. Strategical Blog Auteur du billet

      Hello,

      Pour ce que j’en sais : acheter une maison en Australie (même à plusieurs millions) ne te donne absolument pas droit à un visa permanent… (c’est comme ça en Australie)

      Bonne chance en tout cas.

  30. Sandra

    Bonjour?
    C’est vrai que pas mal de gens pensent qu’on mène une vie de rêve la-bas. Mais comme tu le dis, ce n’est pas toujours facile. Heureusement que j’ai un emploi passionnant grâce à Sandrine de [EDIT: pas de pub]. C’est ce qui me permet de m’épanouir. En tout cas, merci pour le partage d’expérience.

  31. Emmanuel Buriez

    Entièrement d’accord avec toi…

    J’ajouterais que c’est un des pays ou le racisme antifrançais est très élevé… Français au sens large un Belge pour eu est Français puisque de toute façon ils ne connaissent pas ce pays, évidemment c’est anglosaxon on en revient à un manque de culture assez flagrant cité entre autre dans cet article.
    Un des pays ou le racisme tout court est élevé.
    Un des pays ou la ségrégation sociale est souvent pointée du doigt.
    Un des pays ou la maltraitance des animaux est régulièrement établie et alarmante.

    Bref à découvrir lors d’un voyage idéalement type backpacker ayant du temps et de l’argent… Y vivre c’est tout autre chose…
    Que la vie vous berce.
    Emmanuel Buriez

    1. Strategical Blog Auteur du billet

      Merci pour ton avis Emmanuel,

      j’ai également ressenti le racisme anti-français et pour les gens typés c’est encore pire…

  32. GENVRIN Nicolas

    Bonjour,

    Dans un premier temps, article très intéressant. C’est vrai que voir l’autre coté de la médaille (casser le mythe) permet de se faire une idée plus juste. On voit plus souvent des articles « édulcorés » qui montrent la vie là-bas.
    En revanche, après avoir lu tous les posts en réponse, j’ai une question qui me vient après à chaque fois.
    Qu’étiez vous aller chercher en Australie au départ?
    Le tourisme, le travail, le farniente, la vie anglo-saxonne, les kangourous, la même vie qu’en France mais avec l’accent anglais…etc.
    Ça permettrait de resituer l’ensemble des réponses faites.

    Je vais essayer d’être logique dans mes propos, bien qu’il y aura toujours à critiquer.
    Je suis aller en Australie (Darwin plus particulièrement) avec l’armée pendant mon service militaire il y a déjà presque 20ans. J’en garde un très bon souvenir, mais ce n’est pas avec ces souvenirs que je vais continuer mon post. Autre époque, autres circonstances et mes souvenirs ne sont plus aussi frais…

    Comme certains le disent « l’eldorado » n’existe pas, même les espagnoles ont cherchés pendant des années sans rien trouver… Donc chaque destination aura ses inconvénients et ses avantages. A vous de voir si cela vous convient.
    Car comme toujours ça devient une affaire personnelle lorsque l’on cherche l’épanouissement personnel.
    On a toujours l’impression que l’herbe est plus verte chez le voisin.
    Et c’est connu mondialement le français est râleur par principe (sans critiquer l’article qui est très bien). Mais ça reste un sport national avouons le.

    Moi je vois surtout un choix d’une vie (ou du moins d’une partie d’une vie si on reviens en France après plusieurs années).
    Autour de moi, j’ai beaucoup d’amis et connaissances qui ce sont expatriées (malheureusement pas en Australie), pour diverses raisons. Et qui pour le moment ne reviendrons pas en France.
    Et tous m’ont à chaque fois remonté un point propre au français à l’étranger, et qui dessert les français en général. On est « grande gueule ».
    Parlons de la cuisine par exemple.
    On a la meilleure cuisine du monde, OK, j’ai fait beaucoup de pays pour comparer et c’est vrai. Mais ce n’est pas la peine de rabaisser les autres cultures culinaires sous prétexte que la notre est meilleure… Qui a décidé ça d’ailleurs?
    Et je pense que c’est aussi un de nos gros défaut. Parce qu’on est français on a tendance à prendre les autres cultures de haut. Bien-sur tous les français à l’étranger ne sont pas comme ça et heureusement , mais la grande majorité, peut être même moi sans m’en rendre compte l’ai je été.
    Vous me direz et les autres. Oui , mais je parle des français pas des autres.
    Quand on veut vivre et s’insérer dans une culture (dixit bloupe), il faut mettre de coté la sienne (j’ai pas dit l’oublier), on me l’a toujours dit.
    Pour mon expérience personnelle, j’ai passé 2 ans en Angleterre pour le boulot. Et le gros problème était que nous cherchions toujours a nous retrouver entre français. Ce qui amenait qu’au final nous ne nous mélangions pas aux locaux. Maintenant je regrette.

    Pour ma part, j’ai 39ans, je suis en couple avec un enfant en bas age.
    Nous avons avec ma femme le projet (dans ses débuts) de partir vivre la bas, pour une durée indéterminée pour le moment. Je passe la galérè pour avoir un visa, tous les sites en parlent suffisamment.
    Même si le tableau que vous peignez n’est pas tout rose (mais quand on fait des recherche sur le net on arrive a voir tous ces points négatifs expliqués quelque part), j’avoue que les réponses m’ont interpelées. Certains disent que c’est super et ne partiraient pour rien au monde. Pour ceux la OK, ils aiment.
    D’autres ont détesté et sont partis, pour ceux la également je comprends aussi. C’est toujours une aventure très personnelle. Chacun est différent.
    Mais ce qui me fait poser des questions, ce sont ceux qui disent « c’est nul » mais qui vivent encore la-bas. Si c’est pas bien partez… pourquoi rester???

    Juste pour finir sur le racisme anti français.
    A partir du moment ou vous n’êtes plus sur le territoire français (je parle de la France métropolitaine pour ma part) vous serez considéré comme un intrus. Il faut le savoir, et l’accepter. Je ne dis pas que c’est bien, c’est une constatation, vous n’êtes pas du pays. Si en plus vous faites le français de base, ça ne va pas s’arranger.

    Ce n’était pas un coup de gueule, mais juste le point de vu d’un français qui voit surtout des expériences personnelle qui ont bien ou pas fonctionné.
    Encore une fois, l’article est très bien, c’est juste qu’il faut aussi mettre de l’eau dans son vin dans le positif comme dans le négatif.

    Sur ce, bonne journée.

    GENVRIN Nicolas

    1. Strategical Blog Auteur du billet

      Bonjour Nicolas,

      Merci pour ce post, pour répondre à la question j’y étais allée pour continuer mon PhD, mais après quelques semaines là-bas, je ne me voyais pas du tout passer 4 ans en Australie : D
      Il n’y avait pas ce que je cherchais…

      J’avais lu de nombreux articles dithyrambiques (voire complètement mensongers) sur l’Australie avant d’y aller, et la déception n’en a été que plus grande.
      J’essaye de mettre en garde, les futurs voyageurs.euses sur les conditions de vie réelles : )

      Concernant le racisme anti-français, évidement, qu’en territoire étranger on est l’intrus, cependant, il est plus ou moins marqué selon le pays.
      Et on peut le ressentir de façon plus ou moins agressive aussi.

      C’est aussi le problème du choc culturel et des destinations lointaines, on y est pas ou peu préparé.

      Bref, il faut aller là où l’on peut/veut s’adapter. : )

  33. Axelle

    Je trouve ton article intéressant, car l’Australie est loin d’être un Eldorado. Mais je ne pense pas pas qu’il existe un Eldorado en particulier, chaque pays a ses qualités et ses défauts. L’Australie conviendra parfaitement à certaines personnes et pas à d’autres, tout dépend des goûts de chacun.

    Pour être franche, je trouve que tu y vas un peu fort. Je suis en Australie actuellement, et même si j’idéalisais beaucoup ce pays avant de venir, je ne suis absolument pas déçue, au contraire.

    Je suis à Brisbane pour l’instant et je trouve que la ville et ses alentours sont très bien desservis par les bus, trains, ferry, … Je viens de Lyon (qui est loin d’être une ville paumée) et je trouve qu’en comparaison Brisbane est BEAUCOUP mieux desservie. Je vais en stage tous les jours en prenant le ferry, c’est super agréable… Les bus et les ferry circulent tard, et si jamais il n’y en a plus, tu peux avec ta carte de transports en commun, prendre le vélo.

    Les excursions peuvent être chères, c’est vrai. Après erso j’arrive à trouver facilement des réductions via Groupon, carte ISIC,… Et n’oublions pas que le coût ed la vie est lié aux salaires plus élevés en Australie.

    Au niveau budget nourriture, c’est le même qu’en France pour moi. Il faut savoir regarder les promos, et certains articles sont plus chers qu’en France mais d’autres moins chers : ça équilibre. Et franchement, en faisant mes comptes je me suis rendue compte que je dépense autant qu’en France pour faire mes courses. Attention toutefois à bien choisir ses supermarchés : certains sont plus chers que d’autres. Il y a aussi les ALDI (aussi présents en France) qui sont très pratiques et en faisant mes courses là-bas, ça me revient moins cher qu’en France…
    J’achète des pâtes, des légumes et fruits pour pas cher, vraiment (il faut penser à convertir le dollar en euro aussi), et ils ont un paquet de fruits et légumes du pays très bons !

    Les musées ? Certains sont gratuits (en tout cas à Brisbane) : plusieurs musées gratuits, piscine publique et plage artificielle dans le centre de la ville gratuites !

    Nourriture : il y en a pour tous les goûts (restos indiens, chinois, japonais, italien, mexicain, français…). La France est réputée pour sa gastronomie, donc oui, il ne faut pas s’attendre à de la grande qualité dans tous les retos mais il y a de quoi apprécier la nourriture en Australie aussi. Après dès que tu sors de la France ou de l’Italie, la nourriture n’est pas bien folichonne, ce n’est pas propre à l’Australie c’est juste nous qui ne sommes pas habitués.

    Loyers : ils sont chers. En tout cas dans les grandes villes (Sydney est l’une des villes les plus chères en Australie avec Perth je crois). Mais tout dépend d’où tu te situes : dès que tu sors du centre ville c’est tout de suite moins cher. Perso je paye le même loyer qu’en France et je suis super bien située à Brisbane. Ca dépend des villes, comme en France (je pense à Paris par exemple où les loyers peuvent être hors de prix, ou même Lyon, où c’est cher dès que tu veux être pas trop mal situé. Mes parents habitent dans la campagne lyonnaise, et c’est loin d’être donné).

    Pas de monuments historiques en Australie, vu que c’est un pays avec une histoire très récente (sauf pour ce qui est de la culture aborigène). Mais ça, tu es censé le savoir avant d’y aller, c’est un pays « neuf ». Perso je voulais du changement, et c’est très différent de l’Europe, ça me plaît.

    Je me suis baignée plusieurs fois et je ne suis pas encore morte… Après il faut éviter de le faire là où il n’y a personne (c’est quand général, il y a une raison), et éviter de le faire là où c’est marqué « attention, crocodiles, requins, méduses… ». Mais cela va de soi…

    Les gens n’ont pas tous un accent je trouve, je ne suis pas une bête en anglais, mais à part quelques exceptions, je n’ai jamais eu de problèmes de compréhension. C’est vrai qu’ils sortent souvent des « no worries », mais en France aussi on a nos habitudes (genre « salut ça va ? » alors qu’on se fou de la réponse…), je ne vois pas ce qu’il y a de gênant là-dedans.

    Ils sont cools mais je ne les trouve absolument pas négligents ! Et puis il y a tellement de gens qui viennent de pays différents, et un tel mixe de cultures que tu ne peux pas faired’un comportement une généralité.
    C’est aussi la première fois que je recontre autant de personnes avenantes : la plupart des Australiens sont très respectueux. Et les gens se parlent entre eux, même s’ils ne se connaissent pas. Ils viennent t’aider quand il voient que tu galères, à la caisse ça m’est déjà arrivé plusieurs fois qu’on me demande si j’avais passé une bonne journée, si je me plaisais ici… Les gens s’entraident alors qu’ils ne se connaissent pas (j’ai été témoin de plusieurs actes comme ceux ci dans la rue). Combien de fois des gens sont venus me voir parce que je cherchais mon chemin ? Chose qui arrive rarement en France.

    Je ne sais pas comment c’est ailleurs mais ils sont beaucoup plus avancés que nous niveau écologie !! Brisbane est super propre, j’ai rarement vu des papiers par terre, dans la rue tu trouves souvent des poubelles normales ET des poubelles de tri, avec des cendriers pour que les fumeurs ne jettent pas leurs mégots par terre. Ils sont très sensibles à la gestion de l’eau. Et il y a tellement d’espaces verts en ville, c’est super agréable !!

    Par contre oui, il y a beaucoup d’innondations et les gens recontruisent aux mêmes endroits à risques sans prendre de précautions…dommage pour eux !

    Au niveau climat, je ne sais pas encore comment c’est ailleurs mais à Brisbane c’est débardeur toute la journée, et même le soir pour l’instant. Je porte presque plus de vestes depuis que je suis ici. Il fait la même température à peu près toute la journée, mais certains jours il se met à pleuvoir alors qu’il faisait super beau le matin même, puis le soleil revient. Il fait nuit tôt, ça m’a surpris au début, mais le soleil se lève tôt aussi (à 6h il fait jour). Propice pour aller faire du sport tôt, genre un petit jogging avant d’aller travailler ! Chose que les Australiens ont l’air d’apprécier. Ils vivent beaucoup en plein air.

    L’université est super cher ici. Comme au Royaume-Uni, ou aux Etats-Unis. Il n’y a pratiquement qu’en France qu’on peut avoir accès à l’enseignement supérieur pour pas cher. On a de la chance, mais c’est sûr qu’en comparant de notre point de vue, le prix des études dans ces pays est exorbitant !

    Ils sont un concentré d’animaus dangereux c’est sûr !! On a pas ce problème là en France ^^ Mais ils ont aussi des animaux tellement différents, même les oiseaux sont complètement différents ! Ca fait le charme du pays non ? 🙂 (mais méfiance quand même !)

    Pour conclure, je suis pas d’accord avec ce que tu dis. Le pays ne te convient peut-être pas, et heureusement qu’on ne veut pas tous vivre dan le même pays ! (Après, sans provocation de ma part, les Français sont aussi réputés pour râler et être pessimistes !) Mais le dépaysement est total, j’adore le mix des cultures, les expressions australiennes, l’accueil des gens, les paysages…

    Je ne regrette en rien d’être ici et j’aimerais y rester plus longtemps. Certes ce pays est très idéalisé mais je ne suis absolument pas déçue !!

    Have a g’day !

    Axelle

    1. Strategical Blog Auteur du billet

      Hello,

      merci pour les précisions. Il est vrai que certaines personnes vont plus ou moins supporter les inconvénients d’un pays ; )

  34. berengere

    Bonjour,

    Pour ajouter mon temoignage a ce debat:
    Je suis partie avec mon copain juste apres mes etudes pour l’australie en novembre 2013 pour ameliorer mon anglais. De peur de ne pas trouver de travail j’ai paye une compagnie qui pour 1000 euros me trouvait un travail et organisait mon arrivee ( cela semble tres cher mais sachant que j’aurais pu lutter 2 mois sans rien trouver, j’ai prefere assurer le coup). Je suis donc partie avec mon petit ami et des le 4eme jours nous etions embauche en tant que femme de menage dans un hotel a Melbourne (le pire job au monde! tout le monde vous prend pour de la merde mais bon…des touristes quoi).
    Dans cet article il y a beaucoup de vrai bien sur mais cela depend comment on le voit.
    Personellement avec un salaire de femme de menage, je vivait avec un autre couple dans un des coins les plus cher de melbourne. En france je ne me vois pas trouver un appart avec immence terrasse privee, salle de gym/piscine/court de tennis sur le toit en centre ville de lyon a 700 euros (apres les prix sur sydney sont evidemment beaucoup plus chers).
    Apres avoir vecu 6 mois comme cela nous sommes partis faire du backpack, j’ai donc achete une vieille petite voiture a 250 euros a un indien qui devait vite quitter le pays et qui travaillait avec nous. (bien sur 600 euros de reparations pour mettre au normes car inspection obligatoire quand tu change de proprio)

    Tout marche beaucoup par piston en australie, les diplomes ils n’y croivent pas vraiment, ils bossent surtout a l’experience: la preuve le cv australien peut faire 4 pages.
    Par piston mon copain a donc trouve une pseudo promesse d’embauche et de sponsorship dans le bush. Nous nous sommes dis que l’on devait partir de melbourne pour voyager avant de commencer le job. Nous avons fait la cote de adelaide jusqu’a cairns avec la petite voiture et une tente. Il est vrai que comme tout le monde nous avions achete le bouquin de voyage mais les plus belles plages et endroits ont tous ete decouverts par hasard donc perdez vous!
    Aussi le camping sauvage est payant, mais il faut se dire que c’est pareil en france, on a une amende. Il y a aussi des camping « sauvage « en parc national qui sont payant ( et pas tous cela depend des etats) ceci pour entretenir les « toilette » et je pense aussi pour etre sur d’entretenir la zone (nettoyage,deboisement,,, les incendies sont tres frequents en foret)
    La promesse d’embauche a tenue et apres 4 mois de voyages nous sommes partis dans une petite ville pile entre sydney et melbourne (a 5h de route chaque) ou j’ai egalement trouve un travail dans la meme entreprise.
    Cela fait maintenant presque 2 ans que nous somme la bas et dans quelques mois la permanent residency pour rebouger sur melbourne (le sponsorship est lie a un endroit et nous ne pouvions pas travailler ailleurs).
    Et oui! de toutes le villes adelaide/cairns/sydney.. ma preferee a ete melbourne.
    Apres le laius sur mon experience, les bons et les mauvais cotes:
    Mauvais:
    -La bouffe est vraiment pas bonne bien sur, j’en ai marre de la nourriture de pub, parmigiana et autre
    -Enormement d’etrangers travaille dans ma boite (surtout sud africains) et ils sont competents car on ete embauche par selection et sponsorship. Le peu d’autraliens ici sont bien entendus racistes, bourru et un peu « france profonde » mais on s’y fait il ne faut juste pas les prendre de haut et 6 mois apres ils t’invite a feter le reveillon avec eux et une biere.
    -Aaa oui la biere! je suppose que comme ils fait souvent chaud ici et qu’ils en boivent des litres il est normal que ce soit de l’eau. Vive la bonne biere belge (que vous pourrez vous payez si vous etes riches, sinon faites comme tout le monde prennez la meilleur dispo: stella et heineken)
    – Les distances: conduire 10h tous les weekend pour aller et revenir de melbourne semble presque normal
    -Les trains : Je ne parle pas des trains deservant les villes mais bien des lignes de chemins de fer: mon bled-melbourne: 5h voiture, 7h30 train. On est loin du paris/marseille.
    -le plat… Oui c’est treeees plat: l’annee derniere j’ai voulue aller voir de la neige (oui on fait du ski en australie: 70euros l’aprem midi pour les remontee…autant dire j’ai marche), la station de ski etait toute petite et si plate que le parking voiture etait au point le plus haut!
    – Noel au chaud: Je n’avais pas pense a cela mais pour les australiens noel est synonyme de 37deg/plage/ potes et bbq. J’ai franchement du mal.
    -La sante: Quand on paye 70 euros le medecin pour ses pilules qui sont gratos en france (je n’ai meme pas essaye de me renseignee sur le dentiste ou l’ophtalmo)
    -la retraite: si vous restez whv ou sponsor vous pouvez partir avec 50% de vos cotisation retraite (9% salaire), si permanent resident ou citoyen, tu attend tes 65ans et c’est tout.
    -Les horaires: mange 5h-couche 7h. Pas le droit de boire dans la rue, les nuits sont calmes globalement.

    Je dois surement avoir d’autre mauvais mais je me mine pour rien
    Les bons:
    -L’impression de pouvoir tout faire: j’ai fais des boulots que je n’aurais jamais osee faire en france, parler a beaucoup de monde.. le fait de se dire qu’au pire on peut toujours rentrer en france permet de se liberer de beaucoup de contraintes.
    -Pouvoir faire un aller/retour bali a 230 euros pour un weekend de 4jours
    -Avoir un salaire plus eleve que tous ses potes en france pour le meme boulot
    -Cotiser moins
    -la retraite: le bon cote que je vois et que l’on ne cotise pas pour les autres comme en france, on cotise pour soit meme, l’argent peut etre investi.
    -La beaute du paysage, il va sans dire que boire un chocolat le matin a l’opera de sydney, aller bosser la journee, mettre son bikini le soir pour une tete. Ca n’a pas vraiment de prix.
    -beaucoup d’evenement (dans les grandes villes: sinon rien du tout): Pour melbourne par exemple festival musique/festival danse/musee/australian open/grand prix formule 1…
    – Ils ADORENT la charite et le benevolat
    – voire baleine/dauphin/tortue sans meme chercher a en voir… ils sont juste la.
    -Le temps
    – La paperasse! toujours complique mais tellement plus facile qu’en france!
    – Ils s’en contre balance de la politique… mais vraiment. Les news sont seulent sur 1 chats ecrases et 2 requins apercus hier.

    Enfin bref, jusque la ca me plait, la famille manque beaucoup mais en rentrant une fois pas an ca passe.
    Je pense rester en australie seulement si j’ai la chance de bosser en ville. Autrement la difference est trop dure.

    Je conseille d’aller en australie pour voyager, mais n’y allez pas sans le sous ou la pression de trouver un travail va tout gacher et ill est vrai que tous les trucs touristiques sont un peu cher.
    Cependant j’ai adore mon voyage de 4 mois a mange des pates et sauces Aldi tous les soirs et me reveiller sur la plage.

    Bon voyage a tous

    Berengere

    1. Strategical Blog Auteur du billet

      Hello Bérengère,

      Merci pour ton témoignage : ) Tu as eu une super expérience, en tout cas, tu as raison, ça dépend comment on voit les choses ; )

  35. Loick

    Hey!
    Je fais une bref présentation, j’ai 20 ans et je veux partir en Australie, j’ai un piston qui me permet d’aller y travailler, je vais partir seul, habiter seul la bas, cela me fait un peu bizarre car c’est la première fois que je vais vraiment me débrouiller comme un « grand », ça ne me fait pas vraiment peur mais j’ai juste pas eu l’habitude

    Cependant j’ai quelques interrogations :

    – Seul, avec un travail, je peux me débrouiller seul à Sydney ?
    – Si je tombe malade la bas (Même si j’ai des anti-corps plutôt en place) , est-ce vraiment la galère ?
    -L’accent australiens est quand même compréhensible ?
    -Les Australiens sont-il sociables ? (pour savoir si je pourrais m’intégrer à un groupe car j’ai vraiment peur d’être seul pendant mon séjour … PS : je suis très sociable, fêtard et j’aime éperdument la bière)

    Je suis très enthousiaste de ce séjour, je le prends vraiment au sérieux, et ne représente pas du tout le français qui se plaint

    1. Strategical Blog Auteur du billet

      Hello,

      Le « piston qui te permet de travailler », c’est à dire?
      Tu as un sponsor, tu as un contrat, on te paye combien? Parce que sans info de salaire, ça va être chaud pour répondre…
      S’il s’agit de promesses, ça ne vaut pas grand chose, à ta place je m’assurerais d’avoir des sous de coté, ou bien être sûr d’avoir une embauche.

      Ensuite les premier prix colloc à Sydney, c’est du 1000€, un logement seul, ça sera beaucoup plus cher. Tu peux aussi loger chez l’habitant (lien ici).
      Pour les assurances, il faut en prendre une depuis la France.
      Concernant l’accent, je n’ai pas eu de mal à les comprendre, mais j’ai déjà un très bon niveau d’anglais.
      Oui les Australiens sont plutôt sociables, après je n’ai pas spécialement été en soirée, donc l’Australien bourré, je ne peux pas dire.

  36. Alex

    Salut,

    Je comprends ce que Strategical a voulu dire dans son billet. Ca fait deux ans que je vis à Sydney, et je compte plier bagage l’année prochaine. Selon moi, il est vrai que cette ville est très surfaite. Les médias et les expatriés la présentent comme un paradis sur terre, ce qui est faux. Je pense que pas mal d’étrangers n’osent pas dire qu’ils sont déçus, parce qu’après être partis pour l’autre bout de la terre et avoir dépensé une fortune pour s’installer en Australie, ça la f* mal de critiquer. Pourtant, pas mal de jeunes partis en pvt finissent pas faire de la cuillette en Australie dans des conditions dignes de l’esclavage…

    J’ai envie de rentrer en Europe parce que la vie est horriblement chère ici, et ça n’en vaut pas le coup. Dans des villes comme Paris, Londres ou NYC passe encore, mais à Sydney, il y a peu de musées, de cinémas, de shopping, de culture en général. Derrière la carte postale de la baie avec l’opéra et le pont, 90% de la ville intra-muros est vraiment très laide (faites un tour à Glebe, Newtown, Ultimo, Chippendale, Haymarket, et vous verrez ce que je veux dire). Ici, tout est basé sur l’argent (avoir la plus grosse maison, la plus grosse voiture), et il est difficile de parler d’autre chose (art, politique, cinéma etc.)

    Quant aux plages, oui, elles sont magnifiques, mais la plupart des habitants n’osent pas s’y baigner à cause des vagues, du courant très puissant et des bébêtes. Pas vraiment un argument pour rester dans ce cas…

    Par contre, j’ai trouvé la nourriture étonnamment bonne, et largement au-dessus de ce qu’on peut trouver à NYC ou Montréal, par exemple. Les cafés et restaurants servent de très bonnes spécialités, avec le sourire en plus (les restaurants français devraient en prendre de la graine). D’ailleurs, c’est le gros point positif en Australie: les gens sont cool, sympas, ils ne tirent pas la g* toute la journée comme dans les grandes villes françaises.

    N’empêche, Sydney manque de culture, n’est pas tellement jolie derrière le cliché de l’opéra et en fait, je m’y ennuie profondément. Prenez les témoignages que vous lisez sur cette ville avec des pincettes. Ce n’est pas un endroit qui plaît à tout le monde, mais de nombreux pvtistes semblent être atteints du syndrome de la sydneïte aiguë: ils aiment frimer avec leurs photos de plages sur Facebook, mais ils ne vous parlent pas de la vie ultra chère et des nombreux quartiers horribles et déprimants qui entourent la baie.

    1. Strategical Blog Auteur du billet

      Salut Alex,

      Merci pour ton témoignage,
      Il est vrai que l’arrière Sydney est immonde et
      j’ai en effet trouvé le manque de culture très étouffant, vu qu’on est vite limité sur les loisirs.

      Bon courage pour ton retour ; )

  37. Pingback: 10 endroits gratuits à voir à Sydney! | Strategical Blog

  38. Jess

    Merci pour cet article – j’avais un gros coup de blues et ça m’a fait rire 🙂
    Ça fait 4 ans et demi que je vis ici (3 ans à Melbourne et 18 mois à Sydney) et si je dois avouer que j’adore voyager dans ce pays, le quotidien peut y être vraiment difficile. Les Australiens sont gentils en surface mais peuvent aussi se montrer très immatures et passif aggressif, surtout au travail. Il y a une énorme différence culturelle que beaucoup de Français omettent de préciser. L’Australie est un pays comme un autre, ni mieux, ni pire que la France. Et chaque personne aura une expérience differente. Pour ma part, à titre de comparaison, j’ai vécu 7 ans en Allemagne avant de venir en Australie et les Allemands se sont montrés en général plus tolérants, matures et ouverts que les Australiens. Au final, la vie d’expatrié est enrichissante mais toujours difficile émotionnellement!

  39. Make My Trip

    Article intéressant, pas de chance, après il ne faut pas généralisé je pense, j’ai du avoir plus de chance que vous je suis vraiment tombé sur des gens sympathiques, mas bon il vaut mieux montrer les deux côtés.

  40. Elodie

    cet article est ridicule et totalement exagéré ! Je n’arrive pas a y croire !! Faut se réveiller : oui tous les pays ont leurs avantages et inconvénients … mais c’est quand on voyage partout dans le monde qu’on le réalise. Aucune objectivité !
    Apres avoir beaucoup voyagé, je vis maintenant a Sydney depuis 4 ans et je paye $580 pour un appartment tres sympa que j’occupe seule avec mon conjoint sur les plages du Nord (pas du tout « une minable piaule pas solide, facile à cambrioler avec risques d’incendies considérables des araignées énormes, un taudis + bestioles incluses pour 1000$/mois minimum !!!!)
    Oui c’est vrai la vie est chere mais les salaires sont également en conséquence plus élevés. Quand on vient en tant que backpacker avec un working holiday visa, il faut avoir aussi a l’esprit qu’on ne va pas avoir le meme petit confort que chez papa/maman en France ! Dans tes commentaires tu dis que tu n’es PAS NEGATIVE ?!!!! C’est une blague ?! Plus que negative, tu es dans le jugement et la critique permamente !!!!
    « Des plages magnifiques où il est impossible de se baigner » >>> n’importe quoi ! Il faut juste aller dans le nord pendant la bonne saison (en hiver) et lire des guides de voyage !!! On peut ainsi se baigner sans probleme !
    « Ils ont aussi un gros accent de paysans –on dirait qu’ils font exprès de parler un peu comme des débiles. Même avec un très bon niveau d’anglais, c’est assez déstabilisant au début. » >>>> jugement totalement idiot et generaliste.
    « les écoliers ont des uniformes jusqu’à la fin du lycée, souvent avec des chapeaux de cowboys à cause du soleil. » >>>> c’est just un chapeau, pas un chapeau de cow-boy et oui ici ils protegent leurs enfants du soleil. Le cancer tu connais ?!!
    « L’Australien moyen à très peu de culture générale, …ils n’ont pas l’air de savoir grand-chose de ce qui se passe dans le monde… » >>>> jugement totalement idiot et generaliste.
    « négligés et négligents. Avec eux, on est toujours dans le flou. Ca devient vite insupportable, lorsqu’on à besoin d’un tant soit peu de rigueur. » >>>> jugement totalement idiot et generaliste.
    « Ils me font un peu penser à des hippies alcooliques » >>>> bon la c’est le commentaire le plus idiot de l’article !!!
    « Les transports publics sont les plus merdiques que j’ai vu dans un pays développés » Ah oui et quid des greves des transports toutes les semaines a Paris ?!
    Les seules choses qui sont valables dans cet article : oui la vie est chere, oui si l’on veut rester il faut etre pret a batailler un peu avec les visas et c’est des demarches cheres (mais comme dans bcp de pays !) Idem pour les etudes, oui si l’on est un etudiant international c’est un sacre budget, mais pas pour les Australiens (mais quand on parle avec des americains qui a 35 ans payent encore leur emprunt pour leurs etudes…) et enfin oui c’est un pays tres « recent » au niveau culture et monuments historiques mais la encore on regarde cela avec nos yeux d’occidentaux car les aborigenes et leur culture sont parmis les plus ancestraux de notre planete !!! Et tellement de belles choses a decouvrir a travers leur culture et leurs liens avec la nature.
    Surtout ne prennez pas cet article au serieux. Decouvrez l’Australie a votre facon et demandez conseil a des amis qui connaissent le pays car on a justement la chance d’avoir enormement de francais ici qui rentrent ensuite en France vraiment ravis !

    1. Strategical Blog Auteur du billet

      “les écoliers ont des uniformes jusqu’à la fin du lycée, souvent avec des chapeaux de cowboys à cause du soleil.”
      Je ne vois pas où tu crois que je fais une critique dans cette phrase.
      J’énonce un fait, ils ont des uniformes (contrairement à chez nous) et j’ai trouvé les chapeaux rigolos, on dirait des petits cowboys, c’est mignon.
      Toi par contre, il faut arrêter la parano, en aucun cas c’était une critique!
      (et j’avais compris que c’était pour se protéger du soleil *facepalm*… )

      “Des plages magnifiques où il est impossible de se baigner”
      Evidemment qu’il faut se renseigner avant, les plages australiennes n’ont rien à voir avec les plages méditerranéennes, il y a beaucoup plus de risques et non, on ne peut pas toujours se baigner « sans problème » même à la bonne saison, au bon endroit, etc.

      580$ seule mais à deux, donc vous payer ce prix à deux ou ce prix chacun?
      Parce que juste 580$ ça reste exceptionnel pour Sydney. Tant mieux pour toi, si tu as un super appart pas cher, mais ne va pas dire que tous les apparts de Sydney sont à 580$/mois!
      (il suffit d’aller voir les sites de locations)

      Blog perso = avis perso
      Pas dur à comprendre…

  41. Elly

    Waw, je suis tombee par hasard sur cet article et je l’ai trouve tres negatif.

    Je vis en Australie depuis 4 ans et LA raison qui fait que je ne retournerais pas en France est justement pour ce type de personnes qui critiquent absoluement tout.
    C’est vraiment deprimant de lire ca et de penser que rien ne va, qu’il y a toujours un aspect negatif a tout.

    C’est a l’avis de chacun de dire son experience en Australie mais il y a bien une chose qu’on ne peut pas enlever a ce pays, c’est le cadre de vie! Entre les paysages et la mentalite a l’Australienne ou les gens sont beaucoup plus detendus et sont positifs. Ca fait un bien fou!

    Et pour les personnes qui suite a cet article hesitent a venir, sachez qu’il y a plus de mort par piqure de guepe en Australie que par requin, serpent et autres reunit, que c’est tres facile de trouver un emploi payer $1000 la semaine quand on sait un minimum parler Anglais et qu’on postule regulierement, pour la bouffe il y a des shops specialises dans la nourriture europpenne si on est vraiment en manque de fromage et pour finir, oui le cout de la vie est plus cher mais en comparaison avec la salaire que tu as, tu feras beaucoup plus d’economies qu’en France.

    En bref, certaines personnes savent s’adapter en voyage car meme si la culture Australienne de la culture Francaise il y a quand meme quelques efforts a faire pour vivre au quotidien dans un pays etranger, et d’autres se plaignent quoiqu’il arrive

    1. Strategical Blog Auteur du billet

      « que c’est tres facile de trouver un emploi payer(é) $1000 la semaine quand on sait un minimum parler Anglais et qu’on postule regulierement, »

      Ah donc, les australiens qui galèrent à trouver un job ne doivent sûrement pas parler anglais…
      Et de quels types d’emplois tu parles, précisément?

      « oui le cout de la vie est plus cher mais en comparaison avec la salaire que tu as, tu feras beaucoup plus d’economies qu’en France. »

      Les étrangers sont beaucoup plus taxés et n’ont pas les mêmes avantages que les australiens.
      Tu me reproches d’être négative, mais toi tu ne parles qu’en généralités tout en restant dans le vague complet.

  42. ALEX2002

    Merci pour ton article. Je partage ton analyse ! Cette réalité donne un contre poid tout à fait essentiel à l’image idyllique qui se presente sur la toile et je remarque que beaucoup d’autres la partagent.

    Ma difficulté numéro un, le logement. Très cher et en très mauvais état. Énormément de vendeurs de sommeil, sans doute le business numéro un pour l’exploitation des nouveaux arrivants en Australie ou ailleurs dans le monde.

    Deuxième difficulté majeure, le statut de migrant sans réseau actif sur place. Avec dans la recherche d’emploi, un ressenti de discrimination à l’embauche sous le couvert d’une concurrence justifiant une exploitation des plus faibles. J’imagine que là aussi, les immigrés du monde entier doivent vivre la même chose. Business de ‘Visa’ énorme et lucratif.

    Résident permanent, j’ai habité Melbourne avec ma compagne pendant 9 mois en 2015/2016, visité la Gold Coast et Perth. Pendant mon séjour, j’ai eu la chance de trouver un boulot dans la vente mais aucun job d’un niveau intéressant. Sur les candidatures envoyées, j’ai tout de même obtenu deux interviews téléphoniques pour des jobs d’un certain niveau mais qui sont restés sans nouvelles.

    Sans un bon réseau de connections local cela me semble illusoire d’envisager y habiter. Après il faut encore arriver à s’adapter au mode de vie, à l’isolement du reste du monde, à la distance des proches, au manque de culture, à la discrimination etc

    J’ai découvert un pays business sans âme avec beaucoup de problèmes de drogue et d’alcool mais des villes jeunes, dyamiques mais qui ne font aucun cadeau avec des différences sociales énormes. C’est le chacun pour soi organisé par le gouvernement qui recherche des migrants riches pour faire face à ses manquements.

    Perso la découverte de l’Australie m’a fait apprécier la chance que l’on a de vivre en Europe.

    L ‘Australie c’est l’eldorado de l’hémisphère sud , d’une partie du monde qui espère une vie meilleure sur place mais certainement pas de l’hémisphère nord.

    La crise est bien présente, les australiens cherchent de l’emploi à l’étranger….

    1. Strategical Blog Auteur du billet

      Merci pour ton témoignage. : )

      En effet, c’est loin d’être simple là bas.
      Et je déplore que beaucoup d’agences (pour les VHW et autres), « vendent du rêve » en exagérant complètement les conditions de vie réelles en Australie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <img src="" alt="" class="" width="" height="">